Fréquence Juive Magazine

VIENS DANSER !

D’une sensibilité hors du commun, Gilbert a illuminé FREQUENCE JUIVE. Très proche de la culture musicale américaine, il nous raconte comment le Rythm n’blues l’a influencé, alors qu’il n’était qu’un adolescent. Sensible aux Etats-Unis mais aussi à Israël, il sait où se trouve la lumière et D. fait le reste. Fréquence Juive : Vous qui avez vécu aux Etats-Unis, cela a-t-il changé votre approche de la musique ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ? Gilbert Montagné : La musique américaine représente toute mon enfance par l’histoire commune de la pauvreté et de la différence mais surtout en final par la croyance en la vie et le sourire. À 16 ans, déjà, j’écoutais du Rythm’n blues, c’était ça mon truc à moi ! En France, à l’époque, on n’entendait pas trop ce genre de musique. J’ai vraiment flashé ! Un jour, alors que j’étais à New York, j’ai participé à un concours amateur devant 5000 personnes, qui a super bien marché.

C’est ce qui m’a stimulé pour entamer une carrière. Ayant vécu 7 ans aux USA, je reste très connecté, notamment aux radios américaines. Mes enfants sont américains. Je parle aussi bien français qu’anglais. F.J. : Aux USA, quelle ville vous a le plus marqué ? Pourquoi ? Quel est votre ressenti ? Gilbert : J’ai vécu à New York où j’ai très vite réalisé que le rêve américain se payait très cher et qu’il était très difficile pour un musicien sans contact préalable de jouer ou tout simplement de gagner sa vie. En parlant de gagner sa vie j’ai une petite anecdote ; Alors que je débutais dans un Club à New York. Soudain, tout s’est éteint, c’était le blackout ! Tout le public a paniqué sauf moi. Cela m’a vraiment amusé ! Quant à Miami ; j’ai préféré son climat, sa musique à la saveur salsa et c’est donc dans une atmosphère latine plus appuyée que je retrouvais mes racines sépharades-européennes. F.J. : Parmi tous les titres exceptionnels que vous avez écrit, quel est votre préféré ? Pour quelles raisons ? Gilbert : « Vivre en couleurs ». Il y a des magies comme ça… elle a été écrite en une demi heure. Le refrain « comme un accord, celui qui m’appelle me dit de croire en l’aurore » chanté par mon public me transporte immanquablement. Evidemment, après 47 ans de carrière, je suis reconnaissant de tous les autres titres que vous avez transformés en succès. F.J. : Comment faîtes-vous pour être toujours positif et joyeux ? Gilbert : Eh bien, je ne sais pas… Enfin si ! J’ai une réponse.

« À Los Angeles, les serveurs rêvent tous d’être acteurs. Je pense que le vrai business challenge, c’est d’être acteur de sa vie ! »




Justement elle est dans mon livre « AU JARDIN DE MA VIE » que j’ai écrit il y a quelques mois où je parle de tout cela. Je crois que cela vient du fait que je sois né prématurément, à 5 mois et demi et 950 grammes. Je suis resté en couveuse pendant 3 mois et demi. Dans cette boîte, j’étais seul, mais j’ai reçu un appel de la vie qui m’a dit de lui faire confiance, et pas une confiance aveugle mais une confiance clairvoyante. Je suis né comme ça, j’ai été livré avec ! F.J. : Quel est votre plat préféré ? Gilbert : J’aime la vraie cuisine française ! Concernant la gastronomie américaine, je trouve qu’elle s’est nettement améliorée par rapport à mes premiers voyages, même si les « Big Burgers » sont encore « Huge » ! Dans un style plus oriental, maman était d’Alger, donc j’adore la nourriture d’Afrique du Nord. Un « vrai couscous » avec des « boulettes aux artichauts » que me faisait ma belle-maman de Tunis, j’aime beaucoup ! Et pour finir, la Poutargue ! Vous trouvez ça chez vous ? F.J. : Si vous deviez vivre ailleurs qu’en France, quelle ville choisiriez-vous ? Gilbert : Dès que je me sens bien quelque part, je voudrais y vivre. J’aime beaucoup Tel Aviv, c’est la Terre d’Israël ! Je vais y jouer le 12 Août et le 13 Août à Netanya. Je suis aussi très attaché aux Etats-Unis. Vous devez savoir que lorsqu’on connaît les Etats-Unis, une partie de notre âme y reste pour toujours.



« Tout le monde est différent et important. Si les gens avaient conscience de cela, ils seraient beaucoup moins déprimés. Ils croiraient plus en eux-mêmes ! » F.J : Quelles sont vos attaches au judaïsme ? Êtes-vous pratiquant ? Gilbert : Cela fait parti de ma vie privée. J’ai ma façon d’être en direct avec le Ciel et Celui qui a tout créé. Il n’y aurait jamais eu de terre sans Ciel, et pas l’inverse. Tout vient du Ciel ! F.J. : Quand viendrez-vous à L.A. ? Avez-vous une date de concert prévue ? Gilbert : Je ne suis venu qu’une seule fois. Nous sommes une équipe de 14 personnes : alors, c’est quand vous voulez !! A Los Angeles, les serveurs rêvent tous d’être acteurs. Je pense que le vrai business challenge, c’est d’être acteur de sa vie ! .

Courrier des lecteurs

Interviews Exclusives

Interviews Exclusives

MICHELE BOHBOT

Mais qui est-elle vraiment ? Mère de 7 enfants, dévouée à sa famille, fondatrice et Designer de la marque Bisou Bisou. «Le travail ne m’a pas empêché de grandir, bien au contraire, enceinte je suis encore plus créative. Aller de l’avant et ne jamais s’arrêter, telle est ma devise. Les enfants, mon mari, ma famille ont toujours été mes priorités."

Interviews Exclusives

INÉDIT : DANIEL LEVI À COEUR OUVERT

Initialement connu pour être l’emblème des « Dix Commandements », le jeune auteur-compositeur-interprète est fier de ses cinquante-huit ans et de ses cinq albums studios. Sa célèbre voix « full of vibes » nous avait tant manquée… mais il ne s’arrête pas là. Il remonte à l’Olympia, part en tournée internationale, et en prime, sort un double-album Best-Of ! À une période de sa vie où il est mis à l’épreuve, Daniel se confie et nous parle de ce qu’il appelle « l’aventure extraordinaire ». Affecté par « la » maladie, il a passé le cap. Sa fameuse « envie d’aimer » ne l’a jamais autant poussé vers la Emouna ! Pour lui, Hachem ne l’a jamais abandonné, Il lui a juste permis un renouveau. Au cœur de la ville ensoleillée de Marseille, dans un petit restaurant casher de la rue St Suffren, un homme simplement heureux portant un t-shirt de Clint Eastwood, et une casquette à l’envers pour l’occasion, Daniel, le vrai, l’authentique, nous livre ses sentiments les plus profonds en s’adressant aux lecteurs de FREQUENCE JUIVE.

Interviews Exclusives

Gilbert Montagné

VIENS DANSER !

Interviews Exclusives

LA RÉALITÉ VIRTUELLE

avec Gilles Amsallem

Interviews Exclusives

RAV CHEMOUNY

De Madagascar à Los Angeles, le rabbin du centre Rachi de Netanya sensibilise de nombreuses communautés juives francophones. Cela fait un plus d’un an que nous l’écoutons à Los Angeles. Rav Chemouny – 3 minutes de Torah- nous réveille chaque matin avec une vue d’ensemble sur la Paracha de la semaine, qu’il applique à notre vie quotidienne. Grâce à son énergie positive, sa vidéo éclaircit nos idées, jusqu’à conditionner les actions de notre journée. Avec quelques heures de décalage, sur WhatsApp ou sur Youtube, en français avec un léger accent israélien, son message passe à la perfection. Aujourd’hui, c’est avec une grande humilité qu’il nous confie comment il en est arrivé là.

Interviews Exclusives

Ishtar Alabina C’est la vie, Ya habibi !

Ishtar née Ester est israélienne. De mère juive égyptienne et de père juif marocain, elle est plus connue sous le nom d’Alabina, chanteuse d’un célèbre groupe français, accompagnée de ses musiciens Los Ninos de Sara. La dernière fois qu’elle est venue chanter à Los Angeles, c’était en 2013. Passionnée et déterminée à tout donner, elle arrive bientôt aux USA et au Canada pour une tournée magistrale. Elle fait l’unanimité dans le cœur de la communauté. Accueillons-la comme il se doit, elle le mérite !

Interviews Exclusives

Enrico Macias

« Donnez, donnez do-donnez, D. vous le rendra ! »Enrico a choisi Los Angeles, là où il se sent bien, pour célébrer ses 80 ans. Sur la scène du « Sabban Theater », l’ambiance est à son comble. Lui et sa guitare, accompagné de ses musiciens, il fait le show plus que jamais et donne tout le meilleur ; ça chante, ça danse, le théâtre de Beverly Hills résonne dans toute la ville. FREQUENCE JUIVE & Enrico sont en direct live: Profitez de notre entrevue avec ce légendaire chanteur oriental de toutes les générations.

Interviews Exclusives

Du croquis à la réalité, Yves B. design réalise tous vos projets

Fort de 20 ans d’expérience, Yves est aux petits soins avec ses clients. Né à Marseille, Yves s’est toujours senti artiste et a toujours été proche de sa communauté. Sa sensibilité pour le dessin le fera parcourir plusieurs destinations. Aujourd’hui, à Los Angeles, Yves B. Design est la pointure de l’ameublement sur mesure.

Interviews Exclusives

Schnitzly Le Schnitzel au goût du jour

Ifat, une jeune femme pleine d’entrain, reprend les rennes d’un des best-sellers de Pico bd à Los Angeles. Mère de deux jumeaux, la restauration ne lui fait pas peur. La nouvelle patronne aspire à une grande réussite.

Interviews Exclusives

Jérôme Sebag, le groove dans la peau !

Né à Grenoble, étudiant en droit, il est musicien depuis toujours. Grâce à sa bonne oreille musicale, il écrit son premier répertoire sur la Côte d’Azur pendants ses petits boulots d’été, et l’histoire commence là. L’équipe de FREQUENCE JUIVE l’a remarqué sur les réseaux sociaux avec son clavier, sa voix et son groove, au bord d’une terrasse de Miami Beach. Aujourd’hui, il vit internationalement sa musique et garde Miami en détente, pour passer ses soirées floridiennes ambiancées et ses Shabbat avec des amis de la communauté.

Interviews Exclusives

David Pilcer, L’homme qui valait… des caisses de vin

L’aventure DAVIS CRATES est née il y a 5 ans à Venice Beach. Ayant eu un grand-père ébéniste et des parents commerçants, ce jeune artiste ne le savait pas encore, mais sa passion pour les caisses en bois allait très vite devenir son business.

Interviews Exclusives

Le Talmud-Thora du JFCC avec Rav Tal Perez

Depuis la création du JFCC, notre préoccupation principale a toujours été la transmission des valeurs de la Thora à nos enfants. En effet, après de multiples échanges avec des parents expatriés, nous avons réalisé que beaucoup de familles rencontraient des difficultés durant leur insertion aux Etats-Unis de par la rigidité du système scolaire. En général, les français optent plus pour des écoles publiques, vu le coût élevé des écoles privées, d’où l’urgence d’établir un système capable de donner aux enfants les valeurs et les connaissances basiques du Judaïsme. Basés sur le modèle français du Talmud Thora, nous utilisons le matériel et les livres du consistoire de France.

Interviews Exclusives

LA STAR DU MAG : FRANCKY PEREZ UNE VRAIE RÉFÉRENCE DANS NOTRE COMMUNAUTÉ

Élu en France pendant plusieurs années consécutives « Meilleur animateur de la fréquence juive », c’est avec un grand honneur, aujourd’hui, que le magazine FREQUENCE JUIVE donne la parole au célèbre animateur de la communauté. Encore présent en France et en Israël, il anime avec succès de nombreuses soirées communautaires et de grandes réceptions. Mais pourtant, sa vie est ailleurs, de l’autre côté de l’Atlantique, là ou il vit, avec sa femme et ses enfants. Francky prend le micro et nous raconte son parcours ; comment il est arrivé ici, à Los Angeles, là où selon lui, le rêve est encore possible. « One two, one two :-) C’est parti ! Commençons par le début… »

Interviews Exclusives

RAV TAL PEREZ, LE RAV QUI FAIT AIMER LE JUDAÏSME

Depuis un peu plus d’un an, le Centre Communautaire Francophone De Los Angeles a ouvert ses portes aux juifs français de Los Angeles, une communauté fabuleusement grandissante. Avec toute l’envie et la motivation de ce jeune Rav, Rav Perez s’est lancé. L’espace du centre a déjà doublé de volume et accueille déjà des centaines de personnes pendant Shabbat et les fêtes BH’.

Interviews Exclusives

Good vibes Joyce Azria, l’exemple de notre communauté

Initiée par son père, cette jeune et talentueuse entrepreneuse de 36 ans, aujourd’hui Baal Téchouva, nous recoit chez elle, dans un quartier orthodoxe de Los Angeles. C’est avec une profonde émotion qu’elle nous témoigne de sa vision d’artiste, spirituellement épanouie depuis qu’elle s’est rendu compte que devenir religieuse, c’est encore mieux qu’avant. Elle répond à nos questions avec beaucoup d’intérêt pour la communauté, et nous transmet ses bonnes énergies.