Le Rabbi Tséma’h Tsédek a dit : “Si vous aviez conscience de la puissance des versets des Psaumes et de leur influence dans les sphères supérieures, vous les réciteriez toute la journée. Sachez que ces versets brisent toutes les barrières, s’élèvent sans être arrêtés et déposent devant le Maître du monde toutes les prières qui sont alors agréées”

1) Le livre de Téhilim est en fait le livre le plus ancien que le juif possède.
Vrai/Faux

2) L’auteur des psaumes est le Roi David.
Vrai/Faux

3) Les Tehilim sont des hymnes et de louanges adressées au Tout-Puissant, le Créateur du monde, et la poésie israélite la plus douce.
Vrai/Faux

4) Le livre des psaumes est divisé en 7 parties.
Vrai/Faux

5) Le Roi David naquit à Jérusalem.
Vrai/Faux

6) Certains Téhilim sont à lire en priorité.
Vrai/Faux

7) La force des Téhilim est particulièrement puissante pour exprimer notre reconnaissance ou notre espoir en la délivrance future.
Vrai/Faux

8) Nous devons lire les Psaumes uniquement dans des moments difficiles.
Vrai/Faux

9) Il faut lire les Téhilim pendant la nuit
Vrai/Faux

10) La fréquence de la lecture des Psaumes ne doit pas dépasser 3 fois par semaine.


Vrai/Faux

RÉPONSES
1) Vrai
2) Vrai
3) Vrai
4) Vrai & Faux
5) Faux
6) Faux
7) Vrai
8) Faux
9) Faux
10) Faux

QUELQUES EXPLICATIONS
Aux réponses du quiz

2) Les Psaumes ne furent pas tous composés par David. Quelques-uns avaient déjà été composés par Adam, Chem, Abraham et Moïse. Le roi David les rassembla tous, et y ajouta les psaumes qu'il avait composés lui-même, inspiré par D.ieu.
4) Il est divisé en 5 parties, parallèlement aux Cinq livres de la Bible, puis subdivisé en 7 parties, une pour chaque jour de la semaine, et également en 30 autres parties pour chaque jour du mois.
5) Lorsque David naquit à Bethléem dans le pays de Juda, en 2854 après la Création du Monde, il appartenait seulement à la dixième génération de la lignée de Juda, un des fils de Jacob.
6) Chaque psaume a son importance.

La lecture des Téhilim doit être régulière




Il est répandu de les lire les individuellement ou en collectivité, de manière ponctuelle ou régulièrement, en continu ou en plusieurs parties, avec une intention précise et avec beaucoup de concentration.
7) Les trois noms du livre des Téhilim expriment bien sa force : Téhilim, Talim et Zémirot (Hiloulim = louanges au Créateur / Talouy = dépendre de – notre espoir dépend de sa lecture - / Zimour = couper – la lecture des psaumes annule et déchire les décrets qui pèsent sur le peuple ou sur une personne).
9) Rabbi Yossef Its’hak Schneersohn, le précédent Rabbi de Loubavitch, a institué qu’on lise avant la prière, tous les Psaumes, chaque dernier Chabbat du mois juif et que, chaque jour, on lise, après la prière du matin, une partie des Psaumes de manière à les lire entièrement en un mois.
Si on ne les a pas récités durant la journée, on les lira après minuit.
Chaque Roch ‘Hodech, on étudiera plus profondément un verset du Psaume correspondant à son âge. 10) Le Baal Chem Tov a institué que chacun lise, après la prière, le Psaume correspondant à son âge.



Par exemple, celui qui vient de fêter son treizième anniversaire lira, chaque jour de l’année, le Psaume 14 et ainsi de suite.
Par ailleurs les ‘Hassidim ont la coutume de lire le Psaume correspondant à l’âge du Rabbi. On lit également les Psaumes correspondant à l’âge de ses enfants, en souhaitant que cela les aide à suivre le bon chemin et augmente leur “Mazal”, leur chance.
Enfin, on lit les Psaumes correspondant à l’âge de certains malades ou de personnes qui ont besoin d’aide. Il est alors répandu de citer le nom du malade Ben ou Bat le nom des parents en hébreu en pensant très fort à eux pendant la lecture afin d’appeler la guérison.

Références :
Torah-box.fr
Chabad.org
Loubavitch.fr
.

Recent Reviews

Toubichvat

9.3

Cette Année, la fête de Tou Bichvat aura lieu le soir du Dimanche 21 Janvier. Penchons-nous sur les différentes coutumes relatives au soir de Tou Bichvat.

Courrier des lecteurs

Luxe

Luxe

Des choses et d’autres

Le troc, les pièces, les lingots d’or, les billets, l’argent, le pouvoir de se nourrir, de s’offrir des belles choses. L’argent est un pouvoir permettant de subvenir à nos besoins physiques, Rav Ron Chaya Le désir est insatiable. La matière attire toujours l’homme vers elle. Le matériel n’étant là que pour aider l’homme à accomplir sa mission spirituelle, FREQUENCE JUIVE vous présente quelques objets agréables, le parallèle entre l’ancienne et la nouvelle version n’étant là que pour vous surprendre.

SUBSCRIBE TO NEWSLETTER!
Subscribe now!