Fréquence Juive Magazine

Élu en France pendant plusieurs années consécutives « Meilleur animateur de la fréquence juive », c’est avec un grand honneur, aujourd’hui, que le magazine FREQUENCE JUIVE donne la parole au célèbre animateur de la communauté. Encore présent en France et en Israël, il anime avec succès de nombreuses soirées communautaires et de grandes réceptions. Mais pourtant, sa vie est ailleurs, de l’autre côté de l’Atlantique, là ou il vit, avec sa femme et ses enfants. Francky prend le micro et nous raconte son parcours ; comment il est arrivé ici, à Los Angeles, là où selon lui, le rêve est encore possible. « One two, one two :-) C’est parti ! Commençons par le début… »

« Étudiant, j’ai vécu au Texas où j’ai obtenu un MBA. A mon retour en France, j’ai animé pendant de nombreuses années la matinale de la radio juive, voyagé à travers la planète avec mon orchestre pour des réceptions privées (NDLR: Paris, Genève, Londres, Rome, Munich, Shanghaï…), enregistré des chansons (Shabbat, Hatikva, N’oublie jamais, Havana Guila…). J'étais hyper actif mais en même temps, je n’avais qu’une idée en tête: retourner vivre aux Etats Unis. Une rencontre avec Phil Blazer, le fondateur de JLTV, Jewish Life Television (première et unique chaîne télévisée juive américaine présente à travers l’ensemble du territoire dans cinquante millions de foyers) me permet alors de concrétiser mon rêve. Cette célébrité des medias américains, également producteur du International Jewish Film Festival, me propose de venir le rejoindre à Los Angeles pour me confier la présentation d’une nouvelle émission.

je débarque à Hollywood « C’est ainsi que je débarque à Hollywood pour animer un talk-show culturel. Ensuite, tout s’est enchaîné. J’ai eu l’honneur de présenter des cérémonies prestigieuses comme la remise des Prix Nobel et la remise des Oscars. J’ai ensuite produit une émission consacrée à la découverte des communautés juives présentes à travers le mo bnde, “Air, Land and Sea." Cette émission a permis aux américains de découvrir les communautés juives de Suède, de Taïwan, d’Espagne et de Cuba » « Je suis ensuite devenu Vice-Président du développement international de la chaîne, avec pour mission d’élargir son audience au delà des Etats-Unis. J’ai pu ainsi négocié et signé des accords de diffusion au Canada, Honduras et Puerto Rico, tout en oeuvrant pour la signature d’un accord historique avec Sony Pictures Television pour la représentation exclusive de la régie publicitaire de JLTV. « J’ai également exporté mon activité première; l’animation de réceptions privées, davantage en tant que DJ/animateur mais je me produis encore ponctuellement avec ma formule grand orchestre en Europe et en Israël.

La fibre communautaire Ma communauté a depuis toujours été au coeur de tous mes projets et j’ai constaté en arrivant à LA qu'il n’existait aucune structure permettant à la population juive francophone, pourtant importante, de se rassembler. J’ai ainsi co-créé, l’association Or Hadash, dont l’une des activités était de faire venir tous les mois un rabbin francophone. Les Rav Touitou, Benchetrit, Lemmel et Abergel (Av Beth Din de Jérusalem) ont ainsi fait le déplacement. Aujourd’hui, le centre communautaire francophone de Los Angeles créé par le Rav Tal Perez (JFCC) répond B’H à 360 degrés aux attentes de ce public. » « J’ai toujours aimé l’Amérique même si j’ai encore parfois du mal avec certaines réactions; lorsque j'ai inscrit par exemple mes enfants à l’école juive, on m’a demandé si j’étais orthodoxe, modern-orthodoxe, conservative, réformiste ou reconstructionniste... Il y a ici tellement de courants que l’on dirait parfois qu’il ne s’agit pas d’une même religion mais de partis politiques ! La France “J'observe la France avec nostalgie mais aussi tristesse et je m’inquiète évidement de son évolution. C’est ce beau pays dans lequel je suis né mais je me demande si sa beauté n’appartient pas désormais au passé.



Je ne me suis absolument pas reconnu dans ‘Je suis Charlie’ et à travers tous ces gens qui n’étaient pas descendus dans la rue lors du drame de Toulouse ». Aujourd’hui pour moi, l’Amérique semble encore rester ce pays où tout est possible. Alors qu’il y a autant de Juifs à Los Angeles que dans toute la France, il n’existe pourtant pas une seule radio juive. Le contact avec le micro, le direct et les auditeurs me manquent énormément. C’est pourquoi j’ai lancé, il y a quelques semaines la 1ère Radio Breslev francophone, BreslevRadio.com disponible également sur l’Apple store. Parmi mes projets à court terme, je travaille sur la création, avec un ami, d’une agence pour faciliter l’intégration des français à Los Angeles. .

Courrier des lecteurs

Vie pratique

Vie pratique

L’EDUCATION DES ENFANTS

Par Sarah Perets

Vie pratique

Les teenagers à L.A.

Ils sont frais, plein d’énergie et ont la volonté d’entreprendre. Les études, les petits jobs, les sorties le soir, nombreux sont ceux qui ne sont pas convaincus d’avoir le choix, malgré une jeunesse tout de même très enthousiaste et épanouie. FREQUENCE JUIVE s’intéresse aux endroits qu’ils fréquentent, leurs soirées, leurs activités, leurs rêves et leur mode de vie.