Fréquence Juive Magazine

Par Sarah Perets

Selon le grand sage Hofetz Haïm, tout ce que mange la femme enceinte a un impact sur son bébé. Dans le Chema Israël, nous récitons « Tu les enseigneras à tes fils, tu en parleras assis dans ta maison, ... ». Dans la Torah, le fait de transmettre les bonnes valeurs et le respect représente une mitsva. Dans un couple, on regarde la personne en face de soi et on apprend à travers lui. Au moment d’éduquer un enfant, on se demande souvent comment faire. La façon dont notre propre famille nous a élevé influence beaucoup l’éducation que l’on donne à nos enfants. Comment l’améliorer ? Quelles « updates » devons-nous faire afin de la rendre meilleure ? Voici quelques astuces qui vous aideront peut-être. ‘Hinoukh - éducation Les trois partenaires de l’éducation sont le papa la maman et D’. Effectivement, le fait de parler à D’ est très important, par la prière ou la pensée mais s’adresser à Lui avec ferveur est primordial.

Dans la vie d’un enfant, ce qui compte, ce sont ses parents, ses amis et ses professeurs. Si un enfant fait une grosse bêtise, l’ami va le quitter mais pas le parent - qui est toujours là pour l’aider. Et la bonne nouvelle, c’est que l’on ne peut pas changer ses parents. L’enfant a besoin de leurs barrières et du cadre qu’ils forment autour d’eux. Dans l’éducation d’un enfant, chacun a sa place ; les enfants ne doivent pas prendre la place de leurs parents. Autre règle, on ne doit pas appeler les parents par leurs prénoms car c’est un manque de respect. Cependant, éduquer ne veut pas dire étouffer. Il faut laisser l’enfant s’exprimer et éviter de masquer sa personnalité. Un point aussi important, nous devons analyser qui est en face de nous. Chaque enfant est différent et il faut agir différemment pour chacun d’entre eux. Patience, courage et respect sont les maîtres d’une bonne éducation. Lilmoud – enseignement de la Torah aux enfants Dans un premier temps, appendre à nos enfants que tout vient d’ Hachem est une obligation ; une grande mitsva ! Leur enseigner les bases du judaïsme, leur apprendre à nager, les aider à obtenir un métier et à se marier, tout en leur transmettant notre héritage sont des valeurs indispensables. Dans le long terme, l’enfant doit s’investir, il se sert de toutes les bases qu’il a appris pour finalement agir avec sagesse.

S’il ne fait pas médecine, ce n’est pas grave !




Autrement dit, l’éducation est un renouveau permanent que l’enfant va assimiler afin de l’utiliser au moment venu. Nous devons donc « inaugurer » nos enfants (« Hanouka » = inauguration). Une fois l’enfant investi et sage, nous comprenons, à ce moment-là, que notre éducation est réussie. Conseils & Astuces pour une bonne éducation 1. L’EXEMPLE / Le Pirké avot : tu représentes la rigueur, L’EXEMPLE pour ton enfant, tu es un rôle modèle. Être un parent oblige à devenir quelqu’un de meilleur. 2. LA DISPONIBILITÉ / Être à l’écoute à 100 %- poser le téléphone - déconnecter de votre compte Facebook ! Et aussi Instagram ! Parlez avec lui et posez le téléphone ! 3. AVOIR LA BONNE REPONSE à l’enfant plutôt qu’au problème. 4. PRENDRE LE TEMPS individuel pour chacun : une marche, un lunch Time, un jeu, une discussion. 5. LA TOLERANCE / Chaque enfant est unique. L’ADAPTATION à chaque nature de chaque enfant afin qu’il garde l’estime de soi. 6. LA SÉCURITÉ / Donner à son enfant ce dont il a besoin en lui demandant ce qui lui ferait plaisir afin qu’il se sente en sécurité. 7. LA POSITIVITE : critiques ou compliments ? Faire le compte, se demander si on a fait un compliment dans la journée ! « Comment pourrais-je t’aider ? » Changer vos habitudes dans votre expression. Rendre plus positif votre discours. 8. LA PATIENCE en accordant du temps à chaque moment important.

9. Lui DONNER LA PAROLE et le laisser s’exprimer. Et savoir ignorer ses pleurs pour comprendre ce qu’il veut. 10. NE PAS TAPER les enfants que D’ t’a donné. En conclusion L’éducation est l’héritage que nous laissons à nos enfants. S’il ne fait pas médecine, ce n’est pas grave ! L’amour inconditionnel reste le point plus important, et il faut leur montrer, les inclure dans notre discours, leur parler directement. Les enfants aiment le cadre, ils aiment les limites. Ils nous écoutent d’abord, puis ils essaient ensuite de comprendre. Tout dépend de nous ! Il ne faut pas avoir peur de changer notre vie, on n’imagine pas quel impact nous avons sur eux ... Puis un jour, ils nous rendent très fiers ! .

Courrier des lecteurs

Vie pratique

Vie pratique

L’EDUCATION DES ENFANTS

Par Sarah Perets

Vie pratique

Les teenagers à L.A.

Ils sont frais, plein d’énergie et ont la volonté d’entreprendre. Les études, les petits jobs, les sorties le soir, nombreux sont ceux qui ne sont pas convaincus d’avoir le choix, malgré une jeunesse tout de même très enthousiaste et épanouie. FREQUENCE JUIVE s’intéresse aux endroits qu’ils fréquentent, leurs soirées, leurs activités, leurs rêves et leur mode de vie.