Fréquence Juive Magazine

Peut-on envisager de vivre et travailler aux USA lorsqu’on est influenceur ? Je suis étudiant en visa F1 et je suis en même temps influenceur sur les réseaux sociaux, ai-je le droit de gagner de l’argent aux Etats Unis suite à mes posts ? J’ai le statut d’investisseur E2 de mes parents, ai-je le droit de faire des placements en bourse et d’empocher les bénéfices ?Can you consider living and working in the USA when you are an influencer ? I'm an F1 visa student and I'm a social media influencer at the same time, am I allowed to earn money in the US from my posts? I have E2 investor status from my parents, am I allowed to invest in the stock market and cash in the profits ?


Influenceur sous Visa F1 : les risques



Ces questions reviennent souvent et le droit de l’immigration n’est pas très clair là-dessus. S’il faut étudier chaque situation au cas par cas, le principe de base à considérer est le suivant : l’activité en question est-elle active ou passive ?

Si le jeune plein d’ambition est impliqué à 100% dans ses études et durant son temps libre, il s’amuse sur des applications à placer son propre argent, il ne risque pas d’ennuis. Si, en revanche, voyant son succès, il se met à placer l’argent des autres et consacre une bonne partie de sa journée à cette activité, cela risque d’être considéré comme un travail en violation des termes de son visa.

De même, si l’étudiante en F1 a déjà une chaîne YouTube bien établie depuis la France et qu’elle continue d’alimenter son compte à partir des Etats Unis, cela sera considéré comme un véritable travail et sera donc interdit ; si, en revanche, elle créée une chaîne YouTube pour documenter son séjour aux US, et poste des vidéos spontanées qui atteignent un succès tel que les annonces publicitaires commencent à lui rapporter de l’argent, alors cette activité parallèle sera considérée comme passive à condition de limiter le montant des gains par an.

Influencer under Visa F1 : the risks



These questions come up often and immigration law is not very clear on this. While each situation must be considered on a case-by-case basis, the basic principle to consider is: is the activity in question active or passive ?

If the young person full of ambition is 100% involved in his studies and during his free time, he invests his own money for fun, he does not risk any trouble. If, on the other hand, seeing his success, he begins to invest other people's money and devotes a substantial part of his day to this activity, it risks being considered as work in violation of the terms of his visa.

Likewise, if the F1 student already has a well-established YouTube channel from France and she continues to feed her account from the United States, this will be considered as real work and will therefore be prohibited; if, on the other hand, she creates a YouTube channel to document her stay in the US, and posts spontaneous videos that achieve such success that the advertisements start to earn her money, then this parallel activity will be considered passive provided that the amount of earnings per year is limited.



A noter : si les nuances ont lieu d’être d’après les textes en vigueur, il ne faut pas oublier que le CBP Officer, ce fameux officier impressionnant chargé de la protection des frontières qui vous accueille souvent froidement à peine débarqué de l’avion, a tout pouvoir en pratique.


Note: if there are nuances according to the texts in force, it should be emphasized that the CBP Officer, this famously impressive officer in charge of border protection who often coldly welcomes you as soon as you land from the plane, has all powers in practice.

« Quelques minutes de gloire éphémère contre un avenir aux Etats Unis »"A few minutes of fleeting glory for a future in the United States"




Loin de succomber au charme de notre bloggeuse, s’il apprend que cette étudiante gagne de l’argent aux Etats Unis sans visa de travail, il lui faudra quelques secondes pour tirer la conclusion suivante : $ = work = illégal et il n’hésitera pas à la renvoyer directement dans son pays. Quelques minutes de gloire éphémère contre un avenir aux Etats Unis… Le choix, à mon avis, est évident.

L’option du visa O1



Et si le choix pose un vrai dilemme pour les influenceurs qui tiennent justement à leur gloire, il existe une solution qui permet de concilier compte Instagram ou chaîne YouTube avec travail légal aux US : s’il s’agit d’une occupation à plein temps, qui rapporte un salaire substantiel, et qui fait l’objet d’une reconnaissance bien établie sur les réseaux sociaux, alors le visa O1 pour les talents exceptionnels est à envisager.
Far from succumbing to the charm of our blogger, if he learns that this student earns money in the United States without a working permit, it will take him a few seconds to draw the following conclusion: $ = work = illegal and he will not hesitate to send her directly back to her country. A few minutes of fleeting glory against a future in the United States… The choice, in my opinion, is obvious.

The O1 visa option



And if the choice poses a real dilemma for influencers who precisely want to be famous, there is a solution that allows you to reconcile an Instagram account or YouTube channel with legal work in the US: if it is a full-time occupation, which brings in a substantial salary, and has a well-established recognition on social media, then the O1 visa for exceptional talent is worth considering.

Cela nécessitera une offre d’emploi de la part d’un employeur/sponsor (agent, marque pour qui l’influenceur deviendra ambassadeur etc.) ainsi que de nombreux documents prouvant la notoriété du candidat, mais l’option existe !

Article mis à jour le 08/02/22

Diane Cohen Haggiag, Esq.
Los Angeles Managing Attorney
HAMMOND NEAL MOORE, LLC.
+1 (323) 203 - 0922
Diane.haggiag@hammondlawgroup.com
.
This will require a job offer from an employer/sponsor (agent, brand for whom the influencer will become an ambassador etc.) as well as numerous documents proving the notoriety of the candidate, but the option exists !

Article updated on 08/02/22

Diane Cohen Haggiag, Esq.
Los Angeles Managing Attorney
HAMMOND NEAL MOORE, LLC.
+1 (323) 203 - 0922
Diane.haggiag@hammondlawgroup.com .

Recent Reviews

Blogueurs, Réseaux sociaux & Visas

9.3

Peut-on envisager de vivre et travailler aux USA lorsqu’on est influenceur ? Je suis étudiant en visa F1 et je suis en même temps influenceur sur les réseaux sociaux, ai-je le droit de gagner de l’argent aux Etats Unis suite à mes posts ? J’ai le statut d’investisseur E2 de mes parents, ai-je le droit de faire des placements en bourse et d’empocher les bénéfices ?

Courrier des lecteurs

Immigration

Immigration

Blogueurs, Réseaux sociaux & Visas

Peut-on envisager de vivre et travailler aux USA lorsqu’on est influenceur ? Je suis étudiant en visa F1 et je suis en même temps influenceur sur les réseaux sociaux, ai-je le droit de gagner de l’argent aux Etats Unis suite à mes posts ? J’ai le statut d’investisseur E2 de mes parents, ai-je le droit de faire des placements en bourse et d’empocher les bénéfices ?

Immigration

Est-ce que le Visa Start-Up existe aux Etats-Unis ?

Plus de la moitié des start-ups américaines qui génèrent des milliards de dollars ont été fondées par des immigrants : Elon Musk (Tesla, Space X - né en Afrique du Sud), Pierre Omidyar (Ebay - né en France), Sergei Brin (Google - né en Russie). Le père de Jeff Bezos (Amazon) est le descendant d’immigrants nés au Danemark ; quant à son père adoptif, il s’agit d’un immigrant cubain. Malgré les contributions exceptionnelles de tels immigrants, l’Amérique ne propose, à ce jour, aucun visa pour des entrepreneurs de start-ups. Mais il est temps que cela change, non pas seulement pour répondre à un besoin évident, mais surtout pour faire face à la compétition globale.

Immigration

L’IMMIGRATION AUX USA POST-COVID-19 Update du 12/10/2020

La pandémie mondiale du COVID-19 continue d’être la cause de multiples changements de l’immigration aux USA.

Immigration

LE NOUVEAU REGIME DES VISAS E2 POUR LES RESSORTISSANTS FRANÇAIS

Les Etats-Unis ont signé avec une soixantaine de pays des traités relatifs aux visas E-1 (Visas d’Echanges Commerciaux) et E-2 (Visas d’Investisseurs) et la France est le seul pays affecté par un changement récent concernant la durée du visa E-2 qui est passée de 5ans à 25 mois (après une courte période pendant laquelle la durée était réduite à 15 mois!). La réduction de la durée à 25 mois pour les ressortissants français est entrée en vigueur le 12 novembre 2019.

Immigration

LES REALISATEURS JUIFS DU CINEMA AMERICAIN

Alors que la présence juive aux Etats-Unis remonte au XVIIème siècle par l’arrivée de sépharades, la plus grande vague d’immigration a été celle d’Europe Centrale et de l’Est, au début du 19ème.

Immigration

INVESTIR AUX USA : Les Franchises

Investir aux USA, monter son propre projet, partir de zéro, tout en sachant résister aux fluctuations du marché et aux imprévus. Est-ce une mission facile ? Ou bien choisir parmi les propositions alléchantes d’un grand réseau de franchises et devenir chef d’entreprise du jour au lendemain, en pensant connaître le métier. Droits d’entrée, conditions de renouvellement, clauses de sorties, comment savoir si la franchise est la bonne ? Il ne faut pas foncer tête baissée. Chaque étape de ce projet compte, anticiper, se projeter, faire les bons choix. L’opinion de Gérard Soussan, avocat aux Barreaux de Californie et de Washington D.C., ancien membre du Barreau de Paris.

Immigration

LES 5 SECRETS POUR UNE INTÉGRATION RÉUSSIE

Déjà installés depuis plusieurs, voire des années, à Los Angeles, de nombreux français y résident et nous témoignent de leur expérience, mais les « American dreamers » ne connaissent pas forcément l’envers du décor. Diane, avocate exerçant le droit en immigration, nous éclaire sur les vices, les erreurs à ne pas faire et les bons chemins à emprunter.

Immigration

S’installer à LA et ouvrir un commerce Paroles d’experts

Ouvrir une boulangerie, un fast-food d’hamburgers ou une boutique de fringues, cela reste encore le rêve de nombreux français s’installant à Los Angeles. Reprendre une affaire existante ou créer un concept ? Vivre légalement sur le territoire américain tout en gagnant sa vie, quels sont les bons chemins à prendre, les astuces à connaître ? Quels sont les risques ? Les réponses des experts.

Immigration

Maître Gérard Soussan

Interview du ténor des avocats spécialisés dans les visas à Los Angeles

Immigration

L'immigration

Bon à savoir

Immigration

LES AVOCATS DE LA - INFOS IMMIGRATION

Obtenir une carte verte à travers le mariage parait facile mais beaucoup de clients commettent des erreurs fondamentales. Côté investisseurs, Les États-Unis restent le marché le plus lucratif et le plus attractif.

SUBSCRIBE TO NEWSLETTER!
Subscribe now!