Dans la Torah, la seule bénédiction formulée est le Birkath haMazone : « Tu mangeras, tu seras rassasié et béniras ». (Deutéronome 8,10)

Toutes les bénédictions avant de consommer des aliments, sont déduites par un raisonnement à fortiori. Celui qui profite de ce monde sans en demander l’autorisation, à celui qui en est le Créateur, est un voleur. D’où une obligation de réciter une bénédiction avant de consommer le moindre aliment.

« Tout herbe a sa mélodie propre. »
Rabbi Nahman de Bretslev

Quand ?
Immédiatement avant l’accomplissement, sans même parler ni s’interrompre avec une autre activité entre la bénédiction et la consommation.

Doit-on procéder à l’ablution des mains avant chaque repas ? Avec bénédiction ?
Nous devons y procéder avant chaque consommation de pain Hamotsi, avec bénédiction à partir de 54 grammes et sans bénédiction entre 27 et 54 grammes.

Comment les distingue-t-on ?
Les Brakhot Richona – avant de consommer un aliment d’une quantité infime (ex : un chewing-gum / une boisson).


Les Brakhot Aharona – avant de consommer un aliment de la taille d’une olive, de minimum 27 grammes, selon Rav Yaakov Sasson, petit-fils de Rav Ovadia Yossef (pain, pâtisserie, vin, fruit de l’arbre, fruit de la terre, aliment non végétal).

Baroukh Ata A-donaï E-lohénou Melekh Haolam…
BENI SOIS-TU, ETERNEL, ROI DE L’UNIVERS…

QUI FAIT SORTIR LE PAIN DE LA TERRE
Hamotsi lé’Hém mine ha-Arets*

Le pain
QUI CRÉÉ …

Boré miné mezonoth
La pâtisserie

Boré péri Haguefen*
Le fruit de la vigne

Boré péri Ha’ets
Le fruit de l’arbre

Boré péri Ha-adama
Le fruit de la terre

Chehakol nihya bidvaro
L’aliment non végétal






Quelle est la bénédiction à réciter avant de manger, pour la première fois, un fruit de saison ?
Baroukh Ata A-donaï E-lohénou Melekh Haolam, Chéhé’héyanou, Veqiyémanou, Véhigui’anou, laZemane, haZé.

Quelques cas particuliers :
- Si l’on se trompe dans l’ordre des bénédictions, on devra quand même réciter les bénédictions des autres aliments, car nous n’avions pas l’intention de nous en acquitter.


- Si l’on se trompe de bénédiction, on devra quand même réciter la bonne (sauf si l’on a dit Boré péri-adama à la place de Boré péri Ha’ets ou si l’on a récité chéhakol).
- Devant une corbeille de fruits, nous devons manger en priorité ceux dont la Torah glorifie la Terre d’Israël : olives, dattes, raisins, figues, grenades, puis les autres fruits (pommes, poires…).
- Sur un sushi, on fera la brakha mezonoth car le riz est le mets principal du sushi.
- Il faut choisir de dire la bénédiction sur un pain entier plutôt qu’entamé.
- Certains aliments se retrouvent dans plusieurs catégories, selon les avis de nos Sages et les diverses traditions.
.

Courrier des lecteurs

Vie pratique

Vie pratique

Vitamines contre la COVID-19 : est-ce que ça marche ?

Depuis l’émergence de la pandémie COVID-19, les informations évoluent rapidement et nous sommes confrontés dans les médias et les réseaux sociaux à un flux d’informations contradictoires. Nous savons que les seules méthodes prouvées efficaces pour diminuer le risque de propagation du virus sont la distanciation sociale et le lavage régulier des mains. Puisque jusqu’à maintenant il n’y avait pas de vaccin ou de traitement prouvé efficace contre la COVID-19, les compléments alimentaires ont été et restent perçus dans l’opinion publique comme une alternative bénéfique. Lorsqu’il était infecté, le président Donald Trump a reçu lui-même lors de son hospitalisation de la vitamine D et du zinc.  Que disent les études scientifiques sur ces compléments alimentaires populaires en ces temps de pandémie ? Que faire d’autre pour renforcer son système immunitaire ? 

Vie pratique

Les teenagers à L.A.

Ils sont frais, plein d’énergie et ont la volonté d’entreprendre. Les études, les petits jobs, les sorties le soir, nombreux sont ceux qui ne sont pas convaincus d’avoir le choix, malgré une jeunesse tout de même très enthousiaste et épanouie. FREQUENCE JUIVE s’intéresse aux endroits qu’ils fréquentent, leurs soirées, leurs activités, leurs rêves et leur mode de vie.

SUBSCRIBE TO NEWSLETTER!
Subscribe now!