Fréquence Juive Magazine

Comme chaque année, les fêtes approchent et vous vous souciez de la bonne organisation de vos repas. Gérer à la fois la rentrée des classes, les courses, les repas, le ménage et les autres évènements du quotidien n’est pas toujours chose facile. Mais si en plus, on vous dit que pendant près d’un mois, vous devrez cuisiner presque tous vos repas à l’avance - certes, avec des pauses entre chaque fête - et vous appliquer afin de rivaliser avec les meilleurs restaurants, alors là ! La barre est très haute ! Si vous lancez vos invitations à la dernière minute, et que la veille de Roch Hachana, vous ne savez toujours pas ce que vous allez servir pour les fêtes, il est certain que vous entamerez course téméraire contre la montre.
Cependant, concilier le tout, c’est possible. Trouvez votre motivation en contemplant ces étoiles qui brillent lorsque vous vous imaginez tous réunis à la même table pour célébrer une nouvelle année pleine de bonheur et de joie. Pour vous aider à préparer vos fêtes avec sérénité, Fréquence Juive a concocté pour vous, un vrai programme culinaire : des listes de courses, quelques menus et des recettes de cuisine, afin de vous donner des idées et, ainsi, vous soulager dans l’organisation de vos repas. Quels que soient vos origines, vos goûts ou vos envies, vous y trouverez toujours des plats intéressants . Du plus simple au plus délicat, ces mets délicieux n’attendent que votre batterie de cuisine pour être préparés.
Fréquence Juive vous suggère des idées de plats à cuisiner, accompagnées de quelques recettes.

Commençons par les entrées …

Salades

- « Mekbouba »*
- Choux rouge
- Choux rave
- Brocolis / noix de cajou
- Coriandre / persil / harissa
- Carottes râpées
- Champignons / mayo. / ail
- Champignons / basilic
- Artichauts barigoule
- « Babaganoush »
- « Slata Mechouya"
- Aubergines frites / oignons / coriandre*
- Poivrons marinés ail / huile d’olive
- Salade niçoise
- Pommes de terre /oignons rouges / thon / aneth / mayo.
- Pommes de terre / mayo. / oeufs
- Pommes de terre Thon / mayo.
- Pommes de terre / harissa- Piments grillés
- Oeufs Mimosa
- Carottes au cumin
- Fèves au cumin
- Carpaccio de betteraves
- Houmous / Tehina
- Fenouils au citron
- Coeurs de palmiers / avocat
- Colorabi
- Coleslaw
- Endives / noix
- Concombre / aneth / crème parve
- « Tortilla » de pommes de terre (omelette espagnole).


Entrées « Poisson »

- Tartare de thon / avocat / mangue & sésame*
- Quiches thon / saumon / oignons
- Thon / oeufs / harissa / câpres
- Daurade royale*
- « Boutargue" marinée
- « Ventrèche » de Thon (thon gras)
- « Banatages »
- Substituts de fausses crevettes au Pastis / ail et persil*
- « Crab cake » - boules de surimi frites
- Bricks à l’oeuf / thon
- Saumon mariné / citron / aneth
- Harengs marinés / carottes
- Toasts Tarama
- Oeufs de poisson
- Poisson marocain
- Daurade citron confit
- Saumon aux nouilles sauce Thaï
- Soupe « seabass » & coco
- Merlan frit
- Sushis

Entrées « Viande »

- Feuilletés saucisses / dinde
- Minina tunisienne au poulet
- Pâté « Méguinay » (terrine algéroise de viande hachée/oeufs/oignons)
- Pâté de foie de volaille aux morilles
- « Pastilla » tune au poulet
- Foies de volailles / ail et persil
- « Bestels » algérois (bricks pdt/viande hachée en forme de triangle)

Aller faire les courses avant les fêtes, ce n’est pas comme le rituel du lundi. Les marchés sont plus riches en herbes et bien plus odorants, les couleurs et les parfums des épices nous donnent envie de cuisiner, nous choisissons les meilleurs aliments, les plus beaux fruits. Trouver les dattes les plus mûres, les grenades les plus rouges, la viande la plus rare, devient notre seule préoccupation. L’odeur de la menthe fraîche embaume les coffres de nos voitures ; certes, les assiettes diffèrent les unes des autres, chaque famille suit ses traditions mais absolument tous les plats sentent le bonheur ! Certaines femmes font griller leurs poivrons pour faire mijoter une « Choukchouka », une « Marmouma », ou une « Mekbouba » - enfin, comme vous voudrez ! D’autres font caraméliser des coings pour en faire une confiture… Faire rôtir l’agneau, frire des beignets d’épinards ou de courge, ou bien mijoter une Pkaila, chacune est fière de sa spécialité.

Avant l’entrée de la fête, une foule de messages, d’appels téléphoniques et d’e-mails résonnent dans nos salons. A la synagogue on sonne le Chofar ! À table, on rit, on trinque en se souhaitant une année bonne et douce. Nous accueillons nos invités avec une odeur de bon pain. Souvent, une abondante coupe de miel trône sur le plateau du Seder et fait l’originalité de la table.

Tips : Le « Tber » est un plat traditionnel servi en dégustation, en symbole de douceur, au cours de la soirée du Henné de tous les mariages constantinois. Il est de coutume de le cuisiner également pour Roch Hachana, puisqu’il est très sucré et exprime le souhait d’une nouvelle année bonne et douce.

On aime aussi les boulettes de Valérie Benaim :
Chana Tova Oumetouka




Trempons notre pain dans le miel, goûtons et célébrons, comme il se doit, les délices de Rosh Hachana !

Listes de courses

Plateau du Seder

- Dattes fraîches
- Grenade au sirop
- Courge/potiron en beignet
- Pommes sucrées
- Miel
- Tête de poisson (saumon)
- Tête d’ail
- Epinards - Oeufs et farine pour les beignets
- Graines de sésame
- Figues
- Fèves
- Kiddouch - vin / jus de raisin

Plats principaux

- Epinards, carottes, brocolis, pommes de terre, patates douces
- 3 lbs de sauté de veau
- Champignons / olives / épis de maïs / petits pois en boîte
- 3 lbs d’escalopes de poulet / steaks de boeuf
- Nouilles chinoises
- Langues d’oiseau (Orzo)
- 1 grosse côte de boeuf (3 lbs « rib eye » / « Tomahawk steak »)
- 3 lbs de « beef shoulder »
- Herbes de Provence
- Chapelure type Panko
- Sauce Teriaky / sauce soja
- Coings, fruits frais
- Oeufs, huiles, farine, épices, herbes, ail, oignons frais et condiments
- Vins et boissons de choix


Menus


Lundi 6 Septembre au soir

- Choix de kémias (voir plus haut)
- Pkaila
- Sauté de veau champignons/olives & riz

Mardi 7 Septembre midi

- Choix de kémias (voir plus haut)
- Schnitzel & patates douces
- Boeuf caramélisé et nouilles chinoises légumes carottes/brocolis/ épis de maïs

Mardi 7 Septembre au soir

- Choix de kémias (voir plus haut)
- Côte de boeuf au four et patates rôties à la provençale
- « Tber » constantinois et riz (recette ci-contre)

Mercredi 8 Septembre midi

- Choix de kémias (voir plus haut)
- Boulettes de poulet & langues d’oiseau aux petits pois

Desserts et goûters

- Fruits frais
- Glace Sabayon
- Yoyos, oreilles, boules au miel
- Roulé chocolat-noisettes
- Nougat de dattes
- Confiture de coings
- Cake moelleux aux pommes et au miel


Recette

LE « TBER » CONSTANTINOIS
Confiture de la mariée
Made in L.A.

Ingrédients :

- 2kg d oignons
- 1kg de « beef shoulder » en morceaux
- 1 cup de sucre en poudre
- 2 c. à s. de miel
- 2 verres de vin rouge très doux type « Jeunesse muscat »
- Huile neutre, sel, eau tiède

Préparation :

Emincer les oignons et les mettre à cuire dans une cocotte fermée, avec un verre d’huile et une cuillère à café de sel.

Laisser suer quelques minutes. Egoutter, puis remettre les oignons, la viande grossièrement coupée et un fond d’huile. Faire revenir lentement, puis rajouter le sucre en poudre et le miel. Versez les deux verres de vin. Faire mijoter pendant 1 à 2 heures à feu très doux et rajouter de l'eau au fur et à mesure.
Placez le met dans un plat creux en verre au centre de la table pour la dégustation.

Retrouvez les menus et recettes des fêtes suivantes dans nos prochains posts.

Bons préparatifs et Hag Sameah !

.

Courrier des lecteurs

Recettes et cuisine juive

Recettes et cuisine juive

SOUCCOT Sous les roseaux du paradis

La « fête des cabanes », le retour aux sources, la vie à la Robinson, Loulav & Etrog, se détacher du matériel, apprécier les vraies valeurs et les choses simples, voilà ce qu’est Souccot. Dans la cabane, on y mange, dort et chante avec une grande simha. Kidouch mélodieux, (kémia oblige !), repas conviviaux, parties de belote, cours de Guemara, tout est fait pour que nous quittions nos habitudes. Embrassades amicales, « tape 5 » dans la main, rigolades, plaisanteries, bonne humeur… on ne veut plus que ça s’arrête ! Il y a comme un air de vacances qui nous fait suivre le rythme et la cadence animée de ces belles journées de fêtes. Chaque soir, on se couche épuisé mais le lendemain, on recommence. On doit se préparer pour aller à la synagogue en marchant… nous sommes des juifs errants, les mêmes que ceux qui ont marché 40 ans dans le désert, en contact direct avec la nature et avec Hachem.

Recettes et cuisine juive

YOM KIPPOUR Le pardon Divin

Le jour du Grand Pardon, Yom ha –Kippourim, est la plus grande fête célébrée par les juifs du monde entier. Solennelle, longue, dure mais si belle, si forte, cette fête qui nous rend purs, celle qui nous fait Anges, chaque année, nous l’attendons, nous la respectons, nous l’aimons.

Recettes et cuisine juive

LES MENUS DES FETES DE TICHRI
Les délices de Rosh Hachana

Comme chaque année, les fêtes approchent et vous vous souciez de la bonne organisation de vos repas. Gérer à la fois la rentrée des classes, les courses, les repas, le ménage et les autres évènements du quotidien n’est pas toujours chose facile. Mais si en plus, on vous dit que pendant près d’un mois, vous devrez cuisiner presque tous vos repas à l’avance - certes, avec des pauses entre chaque fête - et vous appliquer afin de rivaliser avec les meilleurs restaurants, alors là ! La barre est très haute ! Si vous lancez vos invitations à la dernière minute, et que la veille de Roch Hachana, vous ne savez toujours pas ce que vous allez servir pour les fêtes, il est certain que vous entamerez course téméraire contre la montre.
Cependant, concilier le tout, c’est possible. Trouvez votre motivation en contemplant ces étoiles qui brillent lorsque vous vous imaginez tous réunis à la même table pour célébrer une nouvelle année pleine de bonheur et de joie. Pour vous aider à préparer vos fêtes avec sérénité, Fréquence Juive a concocté pour vous, un vrai programme culinaire : des listes de courses, quelques menus et des recettes de cuisine, afin de vous donner des idées et, ainsi, vous soulager dans l’organisation de vos repas. Quels que soient vos origines, vos goûts ou vos envies, vous y trouverez toujours des plats intéressants . Du plus simple au plus délicat, ces mets délicieux n’attendent que votre batterie de cuisine pour être préparés.
Fréquence Juive vous suggère des idées de plats à cuisiner, accompagnées de quelques recettes.

Recettes et cuisine juive

Etes vous plutot boulou ou bouscoutou ?

Stars des tables judéo-tunisiennes ! Tartinés avec de la pâte de noisettes, servis avec un café turc ou une citronnade, cette génoise moelleuse et ce biscuit sec évoqueront toujours avec une grande nostalgie, ce goûter typique de l’enfance sépharade. Préparés par des marocains ou des tunisiens, chacun sa tradition ! Une chose est sûre, chez les plus grands comme les plus petits, sur une table de Shabbat ou dans un coin de la cuisine, le « boulou" et le « bouscoutou » font l’unanimité.

Recettes et cuisine juive

Le Cheesecake "gastronomique" de Chavouot

La voie lactée de Chavouot est notre fameux gâteau au fromage traditionnel aux mille recettes, voici une version savoureuse et délicate ! Testez, dégustez et n’hésitez pas à imaginer un nappage de fruits, de crème, de bonbons ... Hag Samea'h ! Recette de Laurence Orah Phitoussi @babaganoush_recipes sur Instagram.

Recettes et cuisine juive

Tiramisu sans Gluten

Recette d’Estie Wolbe publiée sur le site kosher.com

Recettes et cuisine juive

Biscotti aux pépites de chocolat et aux dattes

Recette de Jamie Feit Spécialiste et Coach en nutrition Casher & Gluten free

Recettes et cuisine juive

Les couronnes à l’anis

LES RECETTES DE NOTRE COMMUNAUTÉ Le Talmud dit qu’il n’existe pas de fête sans nourriture et sans boisson. Originaire d'Afrique du nord où les pâtisseries Juives ressemblent beaucoup aux pâtisseries Arabes., Cecile vous dévoile aujourd'hui, ses talents de pâtissière. Au menu : de simples biscuits en forme de couronne, au goût subtil et parfumé d'anis.

Recettes et cuisine juive

LES GALETTES BLANCHES DE POURIM VERSION 2021

Symbolisant l'innocence et la pureté de la reine Esther, ces petits biscuits secs recouverts d'un glaçage royal font la star des gâteaux de Pourim. Recette algéroise ou Constantinoise, le plus important, c' est de ne pas rater le blanc !

Recettes et cuisine juive

LE "CHOLENT" : On l'appelle aussi LA "DAF"

Plus connu sous le nom de ragoût ou « hamin » - chaud, en hébreu, ce plat ancien datant du 1er siècle est né de l’interdit de cuisiner pendant Shabbat. Fréquence Juive vous présente, aujourd’hui, une recette revisitée ne manquant pas d’originalité. Et oui ! Au delà de tous les clichés, les hommes cuisinent !

Recettes et cuisine juive

La côte de boeuf MADE IN L.A.

Plats copieux, salades de Shabbat, desserts gourmands, nous recherchons souvent « the » recette, le plat le plus original, celui qui nous fait saliver au resto !

Recettes et cuisine juive

PÂTES FRAÎCHES "AL DENTE", "FROM SCRATCH" & "HANDMADE"

"Al dente" signifie que les pâtes doivent être à peine croquantes. C'est ainsi que les mange les italiens ! Fondantes et moelleuses, NI besoin de machine perfectionnée ou de préparation longue, juste des produits frais et l'envie de partager un plat chaleureux entre amis ou en famille. Avis aux amateurs de bonnes pâtes !

Recettes et cuisine juive

LA COCA ALGÉROISE REVISITÉE PAR : LES NOUVELLES MERES JUIVES

Certains diront qu'il s'agit d'une pizza, d'autres d'un chausson... Pour les novices, ne vous imaginez pas une pizza italienne, ni un chausson aux pommes, vous ne pourriez pas être plus loin de la réalité. En effet, cette pâtisserie salée, que l'on retrouve dans toutes sortes de boulangeries algériennes qui se respectent, c'est une "Chakchouka" (une compotée de poivrons, tomates, oignons, toujours pour les non-initiés), enfermée dans une pâte. Elle peut prendre différentes formes, celle d'un grand rectangle à découper en parts, ou celle de petits chaussons fourrés.

Recettes et cuisine juive

Macarons aux écorces de chocolat Recette de Pessa'h

Avec les "Coconut Macaroons" Manischewitz , By NINA SAFAR @kosherinthekitch , From LOS ANGELES

Recettes et cuisine juive

Thor’Apéro : Fricassés au Thon LE GRAND CLASSIQUE BY SABINE

Qui n’a jamais « kiffé l’apéro » de Chabbat ? Plus connu sous le nom de « kémia », ce moment privilégié que l’on partage soit le vendredi soir, soit le samedi midi, entre amis, en famille, à la syna, dans le jardin d’un ami ou même sur le balcon des voisins, est un vrai « toast à la vie ». Très souvent entre le Kiddouch et quelques paroles de Thora, on commence par lever un verre (alcool à consommer avec modération évidemment) en s’exclamant « leh’aïm » ! (à la vie !).

Recettes et cuisine juive

LES BEIGNETS DE BRIGITTE

Sfenj, Bimuelos, Bambalounis, Soufganiot, Donuts, en veux-tu en voilà ! Appelez-les comme vous voulez, les beignets frits dans l’huile restent les mets les plus célèbres de la fête de Hanouka. Agrémentés de sucre, de confiture, de crème ou encore de chocolat, ils font la joie des enfants, de leurs parents et même de leurs grands-parents !

Recettes et cuisine juive

Les Makhoud de Gérald N.

Beignets de pomme de terre à la Constantinoise

Recettes et cuisine juive

Les poivrons de Julie

iNSTAGRAM : @lajulyfrombeverlyhills

Recettes et cuisine juive

AMERICAN CHEESECAKE

Brigitte D.