Fréquence Juive Magazine

Le 15 du mois de Chevat, nous fêtons le nouvel an des arbres. Célébrer Tou Bichvat nous rappelle le lien du peuple juif à la terre d’Israël. En harmonie avec Israël, nous montrons notre amour à la terre ancestrale, tout en nous réjouissant en dégustant de bons fruits dont les 7 fruits d’Israël (blé, orge, raisin, figue, olive, grenade, datte).On the 15th of Shevat, we celebrate the New Year of the trees. Celebrating Tu Bishvat reminds us of the Jewish people's connection to the land of Israel. In harmony with Israel, we show our love for the ancestral land, while rejoicing by enjoying good fruits, including the seven fruits of Israel (wheat, barley, grapes, figs, olives, pomegranates, dates).


Ce que les arbres et les fruits ont de si spécial


Dans la Torah, il est écrit (Devarim 20:19): " Ki ha'adam etz hasadeh "= l'homme est comparé à un arbre du champ.
Comparons l’anatomie d’un arbre et le corps d’un homme - tronc = colonne vertébrale. Cette ressemblance est particulièrement marquée au sens spirituel :

La racine est la foi qui lie le juif à son origine et qui lui procure constamment sa nourriture spirituelle.
 Le tronc représente la Torah et les Mitsvot. Tout comme les anneaux d'un arbre enregistrent une croissance - à travers des années de sécheresse et de pluie, de feu et de calme -, nous devons également continuer à grandir, malgré et surtout grâce aux épreuves de la vie.
 Le fruit, justifiant plus que toute autre chose l'existence de l'arbre, symbolise les bonnes actions de l'homme, ces Mitsvot qui profitent aux autres aussi bien qu'à soi-même, et qui ont en elles la graine qui produit des bonnes actions similaires.

WHY ARE TREES AND FRUITS SO SPECIAL?


In the Torah it is written (Devarim 20:19): "Ki ha'adam etz hasadeh" = man is compared to a tree of the field.
Let's compare the anatomy of a tree and the body of a man - trunk = spine. This resemblance is particularly marked in the spiritual sense:

The root is the faith which binds the Jew to his origin and which constantly provides him with his spiritual nourishment. The trunk represents the Torah and the Mitzvot. Just as the rings of a tree register growth - through years of drought and rain, fire and stillness - we must also continue to grow, despite and above all through the trials of life. The fruit, more than anything else justifying the existence of the tree, symbolizes the good deeds of man, those Mitzvot which benefit others as well as oneself, and which have in them the seed that produces similar good deeds.



L’enseignement à retenir



Comme l’arbre, nous devons produire des fruits et des graines pour créer de nouveaux arbres et de nouveaux fruits. Il nous faut également exercer une influence positive sur notre environnement - nos amis, nos connaissances et toute personne que nous rencontrons - afin qu'eux aussi produisent des "fruits". De la même manière, il faudra éviter de nous contenter de notre propre évolution en matière de Torah et de bonnes actions.
La Torah est comparée à l'eau. Tout comme un arbre a besoin d'eau, une personne a besoin de la Torah pour prospérer et grandir. Il est important d'exposer les enfants au judaïsme dès leur plus jeune âge, que ce soit avec des images, des chansons ou des histoires. En tant qu'adulte, maintenir un certain niveau d'étude de la Torah et de participation au judaïsme est essentiel à notre vie quotidienne. Nous savons tous à quel point il peut être facile de perdre de vue les choses importantes lorsque nous sommes entourés d’influences dans notre quotidien. Une fondation juive solide peut aider à éviter cette confusion.

Facile me direz vous ? Pas si simple que cela. Un arbre nécessite du travail et de l’investissement pour donner un maximum de fruits et atteindre son potentiel. De la même manière, pour réussir à élever le spirituel dans ma maison, je dois aussi m’investir et faire les efforts nécessaires.


The lesson to remember



Like the tree, we must produce fruits and seeds to create new trees and new fruits. We also need to exert a positive influence on our environment - our friends, acquaintances and anyone we meet - so that they too will bear "fruit". Likewise, we should avoid settling for our own Torah development and good deeds.
The Torah is compared to water. Just as a tree needs water, a person needs the Torah in order to prosper and grow. It is important to expose children to Judaism from an early age, whether through pictures, songs or stories. As an adult, maintaining a certain level of Torah study and participation in Judaism is essential in our daily life. We all know how easy it can be to lose sight of the important things when we are surrounded by influences in our daily lives. A strong Jewish foundation can help avoid this confusion.

Easy will you tell me? Not that simple. A tree takes work and investment to yield maximum fruit and reach its potential. Likewise, to be successful in uplifting the spiritual in my house, I must also invest myself and make the necessary efforts.

« Quand j’avais 12 ans (il n’y pas si longtemps de cela…), je fus piquée par la « graine du plantage ». Je me revois encore annoncer à ma famille que très bientôt, je leur servirais une salade de mon jardin. Le lendemain, je pris mes économies et partis acheter des graines de concombres. Ce soir-là, je jetai les graines sur le petit bout de terre de mon balcon et chaque jour, je courais en rentrant de l’école pour récolter mes légumes. Malheureusement, après quelques semaines…j’étais toujours bredouille. Pendant ce temps, ma voisine avait des dizaines de tomates qui poussaient et je ne comprenais pas ce qu’elle faisait de mieux que moi. Je mis mon ego de côté et je décidai d’aller lui demander son secret. Imaginez ma surprise quand elle m’expliqua que pour récolter à manger, il fallait travailler dur : planter, arroser, couper, cueillir et parler à ses cultures. Je pris alors mon courage à deux mains et je me mis au travail. Après quelques semaines, je pus enfin servir une (très petite) salade de concombre à mes sœurs. » "When I was 12 (not that long ago ...), I was stung by the 'plant seed'. I still remember telling my family that very soon I would be serving them a salad from my garden. The next day, I took my savings and went to buy cucumber seeds. That evening I threw the seeds on the small patch of soil on my balcony and every day I ran home from school to harvest my vegetables. Unfortunately, after a few weeks… I was still empty-handed. Meanwhile, my neighbor had dozens of tomatoes growing and I couldn't understand what she was doing better than me. I put my ego aside and decided to go ask him about his secret. Imagine my surprise when she explained to me that to harvest food you have to work hard: planting, watering, cutting, picking and talking to your crops. I then took my courage in both hands and set to work. After a few weeks, I was finally able to serve a (very small) cucumber salad to my sisters. "






Qu’en est-t-il de nos relations ?



Des années après, mariée et maman, je réalise que les mêmes leçons s’appliquent dans mon couple. Si je veux que mon mari et mes enfants “fleurissent” et parviennent à réaliser leur potentiel, je dois m’investir dans la relation. Une relation, que ce soit avec un ami, un frère, un parent ou surtout un conjoint, n'existe que tant que la vie y est insufflée.
Comme toute autre création vivante, une relation réagit à ce dont elle est nourrie. L’eau nourrit un arbre mais trop d’eau le noie…il faut aussi du soleil et des engrais pour l’aider à s’épanouir. De même, les mots durs et la condamnation apportent des conflits et de la discorde ; la gentillesse et la tendresse amènent tranquillité et paix.

Le mariage devient ce qu'un mari et une femme le font devenir !

La plupart des discours que nous entendons sur le Chalom Bayit sont souvent abstraits, comme un idéal que nous n’atteindrons jamais. Ce qu’il faut se rappeler, c' est que nous, et nous-seul(e)s sommes responsables de notre relation. Nous avons le contrôle et la responsabilité de notre succès: ce que nous faisons ou ne faisons pas ; comment nous agissons envers nos conjoints, quelles sont nos attentes, ce que disent nos attitudes ; combien nous donnons ; combien nous prenons et combien nous refusons de prendre.


What about our relations?



Years later, married and mom, I realize that the same lessons apply in my relationship. If I want my husband and children to “bloom” and achieve their potential, I have to get involved in the relationship. A relationship, whether with a friend, sibling, parent, or especially a spouse, only exists as long as life is breathed into it.
Like any other living creation, a relationship reacts to what it is nourished by. Water feeds a tree, but too much water drowns it ... sunshine and fertilizers are also needed to help it flourish. Likewise, harsh words and condemnation bring conflict and discord; kindness and tenderness bring tranquility and peace.

Marriage becomes what a husband and wife make it become!

Much of the talk we hear about the Shalom Bayit is often abstract, like an ideal that we will never achieve. The important thing to remember is that we, and we alone, are responsible for our relationship. We have control and responsibility for our success: what we do and what we don't do; how we act towards our spouses, what are our expectations, what our attitudes say; how much we give; how much we take and how much we refuse to take.


Si l’arbre n’est pas arrosé, il sèchera et ne donnera pas de fruits. Si le soleil ne se montre pas, la récolte sera maigre, voire inexistante. Je dois m’assurer que les racines que je crée soient profondes et bien ancrées en cas de tempête.
Les arbres ne fournissent pas seulement des avantages immédiats comme de l'ombre, du bois et de la nourriture ; ils enrichissent aussi l'écosystème, filtrent l'air et dégagent de l'oxygène.

De même, quand je m’investis dans mon couple et mes relations avec mes enfants, je crée un impact durable sur le monde qui nous rapprochera de la rédemption ultime.

Joyeux TouBichvat !

Sarah Perets 




.

If the tree is not watered, it will dry up and bear no fruit. If the sun does not show, the harvest will be poor, if not nonexistent. I have to make sure that the roots I create are deep and well established in the event of a storm.
Trees don't just provide immediate benefits like shade, wood, and food; they also enrich the ecosystem, filter the air and release oxygen.
Likewise, when I invest in my marriage and my relationships with my children, I create a lasting impact on the world that will bring us closer to ultimate redemption.

Happy TouBishvat!

Sarah Perets



.

Recent Reviews

BEIGNETS "SFERIES" DE PESSAH

9.3

En exclusivité, la recette des beignets de matsa pour Pessah. Cette recette est d'origine d'Afrique du Nord et d'Europe de l'Est.

Courrier des lecteurs

Diététique & Spiritualité Juive

Diététique & Spiritualité Juive

LE VRAI SENS DE TOUBICHVAT

Le 15 du mois de Chevat, nous fêtons le nouvel an des arbres. Célébrer Tou Bichvat nous rappelle le lien du peuple juif à la terre d’Israël. En harmonie avec Israël, nous montrons notre amour à la terre ancestrale, tout en nous réjouissant en dégustant de bons fruits dont les 7 fruits d’Israël (blé, orge, raisin, figue, olive, grenade, datte).

Diététique & Spiritualité Juive

Comment faire briller la flamme ?

MeNoRah signifie donc « de la flamme », « qui provient de la flamme » ; cette flamme, selon la Kabbale, n'est autre que la Shekhina ou « présence de Dieu ». Comment faire en sorte que cette flamme brille toujours, envers et contre tout ? Malgré les épreuves difficiles, les combats, les guerres, les drames et tragédies, quel est le secret de cette flamme ? Symbole d'espoir et de joie intense, la lumière de Hanouka remplira nos cœurs de bonheur durant huit jours consécutifs et dans le monde entier, au même instant, nous croirons aux miracles.

Diététique & Spiritualité Juive

La vérité sur… le chocolat !

En plus de mener nos papilles au nirvana et de dompter notre stress, le chocolat participe à la prévention des maladies cardio-vasculaires. On aurait bien tort de s’en priver !

Diététique & Spiritualité Juive

10 ASTUCES POUR GARDER LA LIGNE PENDANT LES FÊTES

Sur le point de vue de l’alimentation, le temps des fêtes n’est pas une période « facile » au niveau du contrôle de soi car on a souvent une fâcheuse tendance à mettre nos habitudes saines de côté. Résultat, ces jours prennent souvent l’allure d’un marathon à haut risque. Quelques astuces utiles à connaître peuvent vous éviter de commencer l’année par des lendemains difficiles. Comment garder le cap ? Tout est question d’équilibre.

Diététique & Spiritualité Juive

COMMENT VIVRE LES 3 SEMAINES DE DEUIL AVEC OPTIMISME?

@Sarah Perets : Nous rentrons bientôt dans une période triste du calendrier juif: les fameuses 3 semaines. Ces 21 jours de “tristesse” commencent et se terminent respectivement avec les jeunes du 17 Tamouz et de Ticha Beav.

Diététique & Spiritualité Juive

MINCIR SANS S'AFFAMER

Mincir sans pour autant s'affamer, ni déprimer ? Maigrir sans compter les calories ? Pour beaucoup, cela reste un rêve inaccessible, une parfaite utopie. Et pourtant, la recherche du plaisir reste le maître mot d’un régime réussi. Mieux vaut perdre du poids très lentement et sans difficulté que rapidement et en souffrant. Mais perte de poids ne signifie pas forcément perte du plaisir, à condition d’accepter d’oublier un grand nombre de nos habitudes de vie.

Diététique & Spiritualité Juive

SCHOOL LUNCHES "IN ENGLISH"

School Lunches can become a little boring at times to make for kids. Day by day we take a peek in the fridge and pantry and try to decide what to put into their lunch box that they might actually eat.

Diététique & Spiritualité Juive

LES DIX COMMANDEMENTS DE LA MINCEUR

Objectif ? Perdre vos kilos en trop et retrouver une belle silhouette, tout en étant bien dans votre tête. Action.

Diététique & Spiritualité Juive

L’étude de la Torah au Féminin

Je suis une femme juive, religieuse, et je donne des cours de Torah. De nos jours, même dans le monde orthodoxe, nous voyons de plus en plus de femmes qui enseignent la Torah et partagent leur amour de la religion. Et pourtant, on me demande souvent, si en tant que femme juive et religieuse, j’ai le droit d’étudier tous les textes de la Torah qui m’intéressent? Le rôle des femmes dans la société évolue et maintenant, plus que jamais, les femmes demandent: "Quelle est ma place dans la Torah?". En l’honneur de la fête de Chavouot qui célèbre le don de la Torah, je suis heureuse de pouvoir partager ma réponse avec les lecteurs de Fréquence Juive.

Diététique & Spiritualité Juive

Comment éliminer les écarts faits durant les fêtes ?

Après l’euphorie des fêtes, le retour à la vie normale s’apparente parfois à un véritable parcours du combattant surtout lorsqu’il s’agit d’éliminer les vilains kilos si facilement gagnés en si peu de jours. Comment se sortir très vite de cet état et éviter que cette période ne vire au cauchemar ? Voici quelques conseils pratiques pour les perdre rapidement à condition que vous soyez prêts et prêtes à faire un minimum d’efforts. Pour retrouver votre équilibre alimentaire, vos priorités doivent être de manger varié, équilibré et surtout léger. Même si vous vous sentez barbouillée, essayez de garder le rythme des trois repas par jour aux mêmes heures. Avoir un apport de calories régulier dans la journée et surtout manger à sa faim à chaque repas évite les fringales.

Diététique & Spiritualité Juive

Sylvie Shalom de Gil Good vibes Celle qui rend les femmes heureuses

Diplômée dans la mode, le business et la nutrition, son profil multi-facettes nous intéresse. Mais ce qui fait toute son originalité, c’est la féminité extrême d’une blonde ashkénaze française d’origine suédoise, mariée à un juif espagnol, ayant comme principes de bases la Kabale et le Talmud. Au niveau énergie, ça donne ! Partons à la découverte d’une femme pétillante et remplie de good vibes, qui cherche juste à redonner un peu de confiance aux femmes entrepreneuses, et ça marche !

Diététique & Spiritualité Juive

Esther Héroïne éternelle

Réservée, modeste, silencieuse, humble Ces adjectifs n’évoquent probablement pas les images d’une héroïne et ne semblent pas décrire le type de personne qui risquerait sa vie pour d’autres, que ce soit un personnage public, une entité politique ou une personne de contrôle et de pouvoir. Et pourtant, ce sont les mots mêmes qui décrivent la reine Esther, une femme dont le corps, l’esprit, l’âme et les actions ont affecté la réalité et changé le monde.

Diététique & Spiritualité Juive

« Pomme, pêche, poire, abricot… »

Crus, cuits, frais, surgelés, en conserve, chauds ou froids, nous devons consommer entre 3 et 5 fruits par jour, au sein d’un repas. Comme les légumes, ce sont des aliments à haute densité nutritionnelle ; ils apportent de nombreux bénéfices, pour un volume de consommation conséquent, et un apport calorique très modeste.

Diététique & Spiritualité Juive

Le nouvel an des arbres 15 Shevat

" Ce jour là, l'homme est jugé car il est comparé à l'arbre. Par le mérite des prières de réussite qu'on adressera à D. et de la Joie qu'on manifestera ce jour là on sortira acquitté du jugement. "Sidour Yeshouat Hashem » du Rav Parienti.

Diététique & Spiritualité Juive

Tou Bichvat la fête qui donne la pêche!

Moment propice pour célébrer notre attachement à la terre d’Israël et nous rappeler que, tout comme les arbres, nous avons un devoir de nous renouveler constamment pour célébrer l'amour de donner et d'entretenir la vie… Tou bichvat.

Diététique & Spiritualité Juive

Depuis Berechit, l’Eau’ mniprésente

Depuis Bereshit, la création du monde, jusqu'au Déluge sa quasi destruction, les puits creusés par Avraham, Itshak et Yaakov, les eaux du Nil transformées en sang, la Mer Rouge qui s'ouvre, le puits de Myriam et l'épisode du rocher, l'eau joue un rôle de premier plan spirituellement et matériellement.

Diététique & Spiritualité Juive

Mayime : la source de vie

En cette veille de fête, l’état d’esprit commun qui nous anime, la régénération et la reconstruction ne sont pas un hasard. Sarah et David, des personnalités renommées de notre communauté, nous expliquent à quel point l’eau est indispensable à nos âmes juives.

Diététique & Spiritualité Juive

L’eau, pourquoi est-elle si importante ?

Indispensable à notre organisme pour ses fonctions hydratantes, l’eau apporte les minéraux et les oligoéléments essentiels pour rester en bonne forme. Sa consommation doit être régulière.

Diététique & Spiritualité Juive

Régime : une journée type

Une journée type dans le cadre d’une alimentation équilibrée

Diététique & Spiritualité Juive

Les bienfaits de manger casher

De nos jours, nous observons les liens les plus irréfutables entre la nutrition et notre santé. Explorons l'impact de notre façon de manger sur notre vie spirituelle, mais aussi les incidences positives sur notre corps.

SUBSCRIBE TO NEWSLETTER!
Subscribe now!