Fréquence Juive Magazine

Rubrique : Bénédiction

Bénédiction

Bénédiction

TOU BICHVAT

Tou Bichvat signifie «15 (du mois) de Chevat », il est qualifié de “Nouvel An des arbres et correspond au moment de la montée de la sève dans l’arbre, avant le printemps. Dans la Torah, la terre d’Israël a été vantée de par ses fruits, ce qui témoigne de leur importance : “Un pays qui produit le blé, l’orge et le raisin, la figue et la grenade, un pays d’olive oléagineuse et de miel” (Devarim 8,8).

Bénédiction

Dans la Soucca, Hachem nous protège

L’une des raisons pour lesquelles nous séjournons dans la Soucca durant sept jours est la nécessité pour le juif de « s’exiler ». En effet, nos Sages expliquent que Roch Hachana puis Yom Kippour ont la capacité de laver l’homme de ses fautes ; cependant, certaines transgressions nécessitent un châtiment spécifique : l’exil. Hachem, dans Son infinie bonté, concrétise ce châtiment par un « exil » tout en douceur, c’est pourquoi nous quittons notre demeure durant sept jours pour séjourner dans une cabane précaire. Pourtant, et de manière tout à fait paradoxale, la Halakha stipule que le juif doit embellir sa Soucca de la meilleure façon possible. Il s’agit donc là d’une contradiction que nous allons tenter d’expliquer. By Rav Yossef-Haï Abergel

Bénédiction

D. JE VEUX ... D. J'AI BESOIN

Les prières de Roch Hachana Matérielles ou spirituelles ? By Sarah Perets

Bénédiction

Allumage des bougies & Spiritualité

Allumer des bougies occupe une place omniprésente dans la pratique du judaïsme. Traditionnellement une mitsva féminine, cet acte se répète toutes les semaines à l’occasion de Chabbat et pour chaque fête, avant la tombée de la nuit, et pour ‘Hanouka, après la tombée de la nuit. Qu’y-a-t-il de spécial dans la lumière de la bougie ? Quelle est la relation entre la bougie et la spiritualité ? Qu’en est-il de la relation avec notre âme ? Réponse de notre grande Rabbanite Anne-Marie Elgrishi, en direct de Marseille.

Bénédiction

REMERCIER HACHEM

Dans la Torah, la seule bénédiction formulée est le Birkath haMazone : « Tu mangeras, tu seras rassasié et béniras ». (Deutéronome 8,10)