Fréquence Juive Magazine

QUELLE MERVEILLEUSE JOURNÉE !

Les fêtes juives constituent des moments importants pour chacun d’entre nous. Quel que soit notre niveau religieux, on y accorde tous de l’importance. Même les juifs éloignés de la Torah célèbrent au moins Yom Kippour, le Séder de Pessa’h ou allument les lumières de ‘Hanouka. En fait, ces évènements de l’année juive renferment la capacité extraordinaire de transformer notre être. Découvrons ensemble de quelle manière. Vous savez à présent que la date du 1er Tichri, celle de Roch Hachana, correspond à la création de l’homme et non pas à celle du monde. En effet, pour le judaïsme, l’homme est le diadème de la création ; c’est pourquoi la date anniversaire de sa création est plus importante que celle de la création du monde. Roch Hachana nous offre la possibilité de nous transformer de l’intérieur.

Si le Chabbath a le pouvoir d’influer sur la semaine à venir et Roch ‘Hodèch sur le mois qui le suit, alors il faut savoir que Roch Hachana et Yom Kippour vont quant à eux irradier sur toute la nouvelle année. Roch Hachana peut être comparé à un grand carrefour annuel sur lequel nous devons décider d’une direction à prendre. Et de notre décision vont dépendre une multitude de données qui façonneront l’année à venir. En réalité, Roch Hachana renferme en lui tous les décrets concernant l’année suivante. Et bien que les prières que nous récitons chaque jour devant D.ieu ont un grand impact et peuvent changer la réalité, leur pouvoir n’a aucune commune mesure avec ce qui peut être réalisé à Roch Hachana. Pour mieux comprendre cette idée, donnons un exemple. Imaginez que l’on mette à votre disposition une fusée et que l’on vous donne la possibilité de choisir votre destination. Vous devrez séjourner sur la planète de votre choix pendant un an. Sur place, vous aurez droit de vous déplacer de pays en pays comme bon vous semble. Mais vous devrez rester sur la planète une année entière. Roch Hachana est un peu comparable à cette situation. Durant ce jour, nous pouvons décider de la dimension spirituelle dans laquelle nous évoluerons pendant un an. Au sein même de cette dimension, il est toujours possible de se mouvoir, de transformer certains décrets etc. ; cependant, ces « déplacements » ne s’effectueront que dans la sphère que nous aurons prédéfinie. Ainsi, l’homme qui souhaite réellement transformer sa personnalité et réaliser de grands changements, c’est à Roch Hachana qu’il doit le faire… La tête de l’année… Il n’est pas anodin que Roch Hachana porte ce nom étrange, qui signifie littéralement « tête de l’année ».

ROCH HACHANA : LE CARREFOUR ANNUEL




Imaginez que quelqu’un doive subir une intervention au niveau de ses gencives. Il choisit un chirurgien-dentiste réputé et se fait soigner. En revanche, si on annonce à ce même homme qu’il doit subir une opération du cerveau, son état d’esprit est tout autre ! Il effectue tous les examens préalables, il s’enquiert des détails de l’intervention, il sélectionne le meilleur chirurgien etc., car la moindre erreur peut s’avérer fatale. Plus l’organe est vital, plus la prudence est de mise. Or, Roch Hachana est la « tête » de l’année ; nos sentiments, nos pensées, toute notre direction spirituelle de l’année y sont fixés ! D’où l’importance de ce grand jour… On raconte à propos du Rav de Brisk, fils de Rabbi ‘Haïm de Brisk, qu’il employait tout le temps libre des deux jours de Roch Hachana à lire des Téhilim. Lorsqu’on lui demanda pourquoi ne s’attelait-il pas plutôt à l’étude de la Guémara, il répondit que cette dernière nécessitait des temps de pause pour aller consulter tel ou tel livre, contrairement à la lecture des Téhilim qui pouvait être effectuée de manière quasi-ininterrompue. Or, il était dommage à Roch Hachana de perdre ce temps si précieux… Une journée pleine d’espoir La nouveauté que vient apporter Roch Hachana, c’est que D.ieu est prêt pendant 48 heures à ouvrir avec nous un nouveau chapitre ! D.



ieu est prêt à tout oublier, à condition que nous acceptions sur nous Sa royauté. Dans cette mesure, D.ieu ne nous jugera plus sur notre passé, mais sur notre présent dans lequel sera incluse une promesse pour l’avenir. Quel merveilleux espoir pour l’homme ! Evidemment, vous comprenez qu’une transformation aussi grandiose exige un minimum de préparation préalable. Accepter le joug de la Royauté divine, c’est tout un programme… Cela exige de se confronter aux textes relatifs à ce grand jour, d’étudier les textes de la Téfila, de réfléchir sur le sens de Roch Hachana etc. C’est la raison pour laquelle Roch Hachana est précédé d’un mois entier de préparation, le mois d’Eloul, appelé aussi « le mois de la miséricorde et du pardon ». PAR RAV YOSSEF-HAÏ ABERGEL.

Recent Reviews

LES JUIFS ET LE MANGER, UNE HISTOIRE D'AMOUR

9.3

Il est impossible de pratiquer le judaïsme religieusement ou culturellement sans nourriture. La nourriture est intrinsèque au rituel, à la vie et à la culture juive et ce, depuis la création du monde quand Adam et Eve mangèrent du fruit interdit. D’ailleurs, chaque fête juive a ses plats typiques et les mariages, siyoum, brit milah ou toute autre célébration s’accompagnent toujours d’une seoudat mitzvah (repas de grâce). Venons-en au fait, les fameux beignets de Hanoukah et/ou Latkes doivent obligatoirement être frits dans l’huile. Bonjour le régime ☺ Être Juif cela veut-il dire: manger gras? Que nous apprennent la Torah ou les Sages quand on parle d’alimentation?

Courrier des lecteurs

Paroles Rabbiniques

Paroles Rabbiniques

LA THORA FACE A LA SCIENCE

Rav Joseph Haïm Sitruk Zl’ La science et le message de la Thora sont-ils compatibles ? Existe-t-il des preuves scientifiques de la véracité de la Thora ?

Paroles Rabbiniques

LA SOUCCA

À L' OMBRE DE LA FOI

Paroles Rabbiniques

ENGLISH BONUS : Yom Kippur

A day unique and distinct from the rest of the year BY RABBI JOSHUA BITTAN

Paroles Rabbiniques

KIPPOUR : TOUT EST ENTRE NOS MAINS

RAV YOSSEF-HAÏM ABERGEL

Paroles Rabbiniques

ROCH HACHANA

QUELLE MERVEILLEUSE JOURNÉE !

Paroles Rabbiniques

CHABBAT, UNE AUTRE DIMENSION

« Moïse convoqua toute la communauté des enfants d’Israël et leur dit : ‘Voici les choses que Hachem a ordonné d’observer. Pendant six jours vous travaillerez mais au septième vous respecterez une solennité sainte, un chômage absolu en l’honneur de Hachem ; quiconque travaillera en ce jour sera mis à mort.’ » (Chemot 35, 1).

Paroles Rabbiniques

L' ASTROLOGIE

L’astrologie est une science juste ayant une influence, par les astres, sur l’être humain. Aujourd’hui personne ne connaît le réel impact de cette science. Le Mazal représente l’influence astrologique. Grâce à chaque lettre qui compose votre prénom, votre date, l’heure de votre naissance, et les mouvements des voyelles de votre prénom, on peut savoir quel est votre signe zodiacal ainsi que votre destinée. Cependant ce n’est que théorique. Rav Ron Chaya Voyons ce que nos Rav nous apprennent.

Paroles Rabbiniques

VEILLÉE DE CHAVOUOT

Par Rabbi Moshe Aharon

Paroles Rabbiniques

L’Ayin Hara, parlons-en !

À la demande de nos lecteurs, FREQUENCE JUIVE met en avant des Rabbins francophones mondialement connus à travers un sujet. Vous les suivez en vidéo, sur les réseaux sociaux ou en direct dans vos évènements. Leurs paroles nourrissent vos esprits et développent votre spiritualité. Découvrons ce qu’ils ont à dire sur le mauvais œil.

Paroles Rabbiniques

UN SOIR DE SEDER CHEZ RABBI CHAIM PINTO

Baruch Hachem, nous sommes arrivés à la fête sainte de Pessa'h, au cours de laquelle Hachem a amené nos ancêtres de l'esclavage à la liberté, une fête où de nombreux miracles se sont produits comme les dix plaies, l’ouverture de la mer et d’autres innombrables actes divins. Pendant Pessa'h, nous avons l’occasion de nous reconnecter à nos ancêtres et de mériter des miracles dans nos propres vies. Aujourd'hui, nous allons raconter une belle histoire de mon arrière grand-père, le Saint Tzaddik Rabbi Chaim Pinto.

Paroles Rabbiniques

Le sens caché de Tou Bichvat

Si vous jetez un coup d’œil dehors, vous ne verrez pas le moindre arbre en fête ni en fleurs... Bien au contraire, la nature semble quasiment morte, les branches sont desséchées, pas le moindre fruit. Ne serait-il pas plus judicieux de célébrer Tou Bichvat au printemps ou en été, quand les arbres se parent d’un feuillage verdoyant et les fruits juteux et colorés se balancent sur leurs branches ?

Paroles Rabbiniques

Roch Hachana

Beaucoup d’entre nous ont une approche erronée avec la fête de Roch Ha-Chana en pensant que c’est uniquement le jour de l’an du calendrier juif. Cela est une erreur terrible car l’impact de cette fête sur notre vie et celle de nos proches est gigantesque. Nous avons l’habitude de traduire Roch Ha-Chana par le Nouvel An. Les experts d’entre vous qui parlent l’hébreu savent bien que la traduction littérale de Roch Ha-Chana n’est pas le nouvel an mais la tête de l’année. Or, cette fête n’est mentionnée nulle part dans la Torah sous le nom de Roch Ha-Chana. En effet, ce nom lui a été attribué par nos sages il faudra donc comprendre pourquoi nos maîtres ont-ils décidé de nommer le nouvel an sous le nom de « tête de l’année ».

Paroles Rabbiniques

Bezraat Hachem

avec l’aide de D.

Paroles Rabbiniques

Shavouot

Nous voilà à quelques jours de la fête de Shavouot (mon D. comme le temps passe vite) connue aussi sous le nom de « Fête du don de la Thora ».

Paroles Rabbiniques

Pensée juive

Cours du RAV SITRUK Prévoir le mal pour l’éviter

Paroles Rabbiniques

PARACHA VAYIKRA

Dans notre précédente parution, nous avons évoqué une première explication de Maïmonide quant à la lecture du livre « Vayikra (Lévitique) » sur les sacrifices coutumiers. Ce mois-ci, nous vous exposons deux autres explications concernant le but réel de ces sacrifices. Es-ce pour lutter contre l’idolatrie, ou pour être agréable à Hachem ?

Paroles Rabbiniques

PARACHA VAYIKRA

Cette semaine, nous commençons la lecture du livre de "Vayikra (Lévitique)" qui en général, et la Paracha de "Vayikra" en particulier, traite des lois sur les sacrifices coutumiers lorsque le Temple existait. Le sacrifice est, en fait, le culte originel du Seigneur, dans lequel le peuple d'Israël a reçu l'ordre de quitter l'Egypte. Quelle est la raison pour laquelle on nous a commandé de sacrifier à Hashem?

Paroles Rabbiniques

PAROLES DE RABBI

Quelques paroles du Rav Benchetrit…

Paroles Rabbiniques

BERECHIT

Après Simcha Thora, nous rembobinons le Sefer Thora pour lire et étudier à nouveau la Thora depuis le livre de Béréchit.

Paroles Rabbiniques

Quelques mots sur la Paracha

Durant les deux derniers numéros, nous avons apporté les différentes explications apportées par nos Maîtres le Rambam ainsi que le Ramban. Dans ce numéro, nous vous présentons l’explication de Rabbi Yehouda Halevi l’auteur du Kouzari.