Fréquence Juive Magazine

A day unique and distinct from the rest of the year BY RABBI JOSHUA BITTAN

It is a day when Jewish people in synagogues all over the world immerse in spirituality. It is a day that brings to all of us a sense of purity. Fasting, praying and chanting praises to Hashem, we emulate angels and soar towards an inspired state unlike any other time of the year. Historically, Yom Kippur is the day that Moshe Rabbenu came back for the third time from 40 days of fasting when he went up to shamayim. Hashem forgave Am Israel the sin of the golden calf and Moshe Rabbenu brought down with him the second set of Torah Tablets. In a sense, aside from the theme of Teshuvah (repentance) and forgiveness as central themes of the day, Yom Kippur is also a day that we received the Torah the second time. Yom Kippur is a day of mercy and forgiveness. It is a day of salvation. It is a day most opportune for opening a clean page, as Hashem bestows upon the repentant, the gift of spiritual purity.

Teshuvah, repentance and the resulting forgiveness is a Divine gift of the greatest importance. On this day the intrinsic goodness of every Jew comes to the forefront. A special radiance shines from above and reaches into this world on this date and it can bring out the best of us as far as our faith in Hashem. If on Rosh Hashanah the whole of Mankind is judged, Yom Kippur is a special day for us the Jewish People. Today is a day of unity and reconciliation. It is a day to reach out and love our fellow Jews. Forgiveness brings about unity. The second Tablets were given on the day of Yom Kippur a day when all Jews are united in synagogues. We may be fragmented throughout the year but on Yom Kippur we all unite and come together in communities all over the world. In fact, there is a tremendous power in unity. On Yom Kippur we feel a sense of belonging, of being part of a community, part of an enlightened people. When the Torah was given on Mount Sinai, the text describes the Jewish people as being united. Am echad belev echad, one nation with one heart. On Yom Kippur we feel that sense of unity. Veahavta Lereacha kamocha ze klal gadol batorah - Love your fellow as yourself is a great rule in the Torah, Achdut –unity is a prerequisite for Torah.

On this day the intrinsic goodness of every Jew comes to the forefront.




After the golden calf, disunity ensued and only when unity returned on Yom Kippur through repentance and forgiveness the second tablets were given. Teshuvah and forgiveness are so important that only on a day such as Yom Kippur; The Cohen Gadol is allowed to go into Kodesh Hakodashim – The Holy of Holies which is the holiest place in Bet Hamikdash. In the center of the Holy of Holies, was the ark with the Tablets of Torah indicating the focal importance of Torah for the Jewish People. The Torah has been likened to water. The same way that water sustains life, the Torah sustains the Jewish People and the same way that immersing in rain water purifies a person, the Torah purifies Am Israel. Yom Kippur is a Day of Awe, a day of trepidation as one realizes the implications of the High Holidays for the coming year (May it be a year of many blessings). It is also a super day of holiness: A day for each of us to repent for his misdeeds and to rededicate himself to Torah values, to his community and the Jewish People. The challenge is to preserve with us some of the holiness of the day into the rest of the year and to have the other days of the year inspired and nurtured by this holiest of days.



According to the Sfat Emet, we start Yom Kippur while it is daylight and we end after it is dark to blend some of the Yom Kippur holiness into the rest of the year. The Jewish People is a “Am Kadosh” – a Holy Nation. That title is applicable every single day of the year. On Yom Kippur we get to feel some of the holiness when one is dedicated to the spiritual, in repentance, faith unity and respect for our Holy Torah. Let us carry with us these cherished values as our guide for the rest of the year beyond the mundane and in a sanctified lifestyle. RAV JOSHUA BITTAN - EM HABANIM SEPHARDIC CONGREGATION www.emhabanim.com.

Recent Reviews

Les bienfaits de manger casher

9.3

De nos jours, nous observons les liens les plus irréfutables entre la nutrition et notre santé. Explorons l'impact de notre façon de manger sur notre vie spirituelle, mais aussi les incidences positives sur notre corps.

Courrier des lecteurs

Paroles Rabbiniques

Paroles Rabbiniques

LA SOUCCA

À L' OMBRE DE LA FOI

Paroles Rabbiniques

ENGLISH BONUS : Yom Kippur

A day unique and distinct from the rest of the year BY RABBI JOSHUA BITTAN

Paroles Rabbiniques

KIPPOUR : TOUT EST ENTRE NOS MAINS

RAV YOSSEF-HAÏM ABERGEL

Paroles Rabbiniques

ROCH HACHANA

QUELLE MERVEILLEUSE JOURNÉE !

Paroles Rabbiniques

CHABBAT, UNE AUTRE DIMENSION

« Moïse convoqua toute la communauté des enfants d’Israël et leur dit : ‘Voici les choses que Hachem a ordonné d’observer. Pendant six jours vous travaillerez mais au septième vous respecterez une solennité sainte, un chômage absolu en l’honneur de Hachem ; quiconque travaillera en ce jour sera mis à mort.’ » (Chemot 35, 1).

Paroles Rabbiniques

L' ASTROLOGIE

L’astrologie est une science juste ayant une influence, par les astres, sur l’être humain. Aujourd’hui personne ne connaît le réel impact de cette science. Le Mazal représente l’influence astrologique. Grâce à chaque lettre qui compose votre prénom, votre date, l’heure de votre naissance, et les mouvements des voyelles de votre prénom, on peut savoir quel est votre signe zodiacal ainsi que votre destinée. Cependant ce n’est que théorique. Rav Ron Chaya Voyons ce que nos Rav nous apprennent.

Paroles Rabbiniques

VEILLÉE DE CHAVOUOT

Par Rabbi Moshe Aharon

Paroles Rabbiniques

L’Ayin Hara, parlons-en !

À la demande de nos lecteurs, FREQUENCE JUIVE met en avant des Rabbins francophones mondialement connus à travers un sujet. Vous les suivez en vidéo, sur les réseaux sociaux ou en direct dans vos évènements. Leurs paroles nourrissent vos esprits et développent votre spiritualité. Découvrons ce qu’ils ont à dire sur le mauvais œil.

Paroles Rabbiniques

UN SOIR DE SEDER CHEZ RABBI CHAIM PINTO

Baruch Hachem, nous sommes arrivés à la fête sainte de Pessa'h, au cours de laquelle Hachem a amené nos ancêtres de l'esclavage à la liberté, une fête où de nombreux miracles se sont produits comme les dix plaies, l’ouverture de la mer et d’autres innombrables actes divins. Pendant Pessa'h, nous avons l’occasion de nous reconnecter à nos ancêtres et de mériter des miracles dans nos propres vies. Aujourd'hui, nous allons raconter une belle histoire de mon arrière grand-père, le Saint Tzaddik Rabbi Chaim Pinto.

Paroles Rabbiniques

Le sens caché de Tou Bichvat

Si vous jetez un coup d’œil dehors, vous ne verrez pas le moindre arbre en fête ni en fleurs... Bien au contraire, la nature semble quasiment morte, les branches sont desséchées, pas le moindre fruit. Ne serait-il pas plus judicieux de célébrer Tou Bichvat au printemps ou en été, quand les arbres se parent d’un feuillage verdoyant et les fruits juteux et colorés se balancent sur leurs branches ?

Paroles Rabbiniques

Roch Hachana

Beaucoup d’entre nous ont une approche erronée avec la fête de Roch Ha-Chana en pensant que c’est uniquement le jour de l’an du calendrier juif. Cela est une erreur terrible car l’impact de cette fête sur notre vie et celle de nos proches est gigantesque. Nous avons l’habitude de traduire Roch Ha-Chana par le Nouvel An. Les experts d’entre vous qui parlent l’hébreu savent bien que la traduction littérale de Roch Ha-Chana n’est pas le nouvel an mais la tête de l’année. Or, cette fête n’est mentionnée nulle part dans la Torah sous le nom de Roch Ha-Chana. En effet, ce nom lui a été attribué par nos sages il faudra donc comprendre pourquoi nos maîtres ont-ils décidé de nommer le nouvel an sous le nom de « tête de l’année ».

Paroles Rabbiniques

Bezraat Hachem

avec l’aide de D.

Paroles Rabbiniques

Shavouot

Nous voilà à quelques jours de la fête de Shavouot (mon D. comme le temps passe vite) connue aussi sous le nom de « Fête du don de la Thora ».

Paroles Rabbiniques

Pensée juive

Cours du RAV SITRUK Prévoir le mal pour l’éviter

Paroles Rabbiniques

PARACHA VAYIKRA

Dans notre précédente parution, nous avons évoqué une première explication de Maïmonide quant à la lecture du livre « Vayikra (Lévitique) » sur les sacrifices coutumiers. Ce mois-ci, nous vous exposons deux autres explications concernant le but réel de ces sacrifices. Es-ce pour lutter contre l’idolatrie, ou pour être agréable à Hachem ?

Paroles Rabbiniques

PARACHA VAYIKRA

Cette semaine, nous commençons la lecture du livre de "Vayikra (Lévitique)" qui en général, et la Paracha de "Vayikra" en particulier, traite des lois sur les sacrifices coutumiers lorsque le Temple existait. Le sacrifice est, en fait, le culte originel du Seigneur, dans lequel le peuple d'Israël a reçu l'ordre de quitter l'Egypte. Quelle est la raison pour laquelle on nous a commandé de sacrifier à Hashem?

Paroles Rabbiniques

PAROLES DE RABBI

Quelques paroles du Rav Benchetrit…

Paroles Rabbiniques

BERECHIT

Après Simcha Thora, nous rembobinons le Sefer Thora pour lire et étudier à nouveau la Thora depuis le livre de Béréchit.

Paroles Rabbiniques

Quelques mots sur la Paracha

Durant les deux derniers numéros, nous avons apporté les différentes explications apportées par nos Maîtres le Rambam ainsi que le Ramban. Dans ce numéro, nous vous présentons l’explication de Rabbi Yehouda Halevi l’auteur du Kouzari.