Fréquence Juive Magazine

« L’Eternel dit à Moché : “Viens chez Paro ; car Moi-même J’ai appesanti son cœur (…) ” » (Chémot 10:1)

Viens chez Paro La paracha commence par « Viens chez Paro » à la place de « Va chez Paro », comme il est écrit dans la paracha précédente. Les commentateurs n’ont pas manqué de relever cette différence, et le Zohar explique (II 34a) que l’Eternel signifiait ainsi à Moché de venir avec Lui afin qu’ils se rendent ensemble chez Paro. Moché craignait en effet d’y aller seul, aussi le Tout-Puissant lui promit-Il de l’y accompagner. S’il était écrit « va », cela aurait voulu dire que Moché devait s’y rendre seul et que D.ieu le protégerait de loin ; c’est pourquoi la Torah a employé le verbe « venir » afin de souligner qu’Il irait avec lui. Toutefois, cette explication n’est pas sans difficultés. En effet, l’Eternel se trouve en tout lieu, donc comment affirmer qu’Il n’accompagna Moché auprès de Paro que lorsqu’il est précisé « viens » ? Dans le cas contraire, Moché s’y rendait-il réellement seul ? Le Créateur est pourtant omniprésent ! La providence Divine En réalité, on peut distinguer plusieurs niveaux de dévoilement de l’Eternel dans le monde.

Il existe celui qui se manifeste à l’égard de l’ensemble des hommes, sur lesquels D.ieu exerce Sa Providence à tout instant, subvenant à leurs besoins et leur procurant un gagne-pain. Cette Providence est telle que « l’homme ne remue son doigt ici-bas que s’il en a été décrété ainsi en haut ». Quiconque médite sur les œuvres de la Création ne peut qu’y déceler clairement le doigt divin, à l’origine de ses moindres détails. Dans le Talmud de Jérusalem (Chévouot 9), il est rapporté qu’après un séjour de treize ans dans une grotte, des signes de moisissure apparurent sur le corps de Rabbi Chimon bar Yo’haï, aussi décida-t-il d’en sortir.

Chaque jeudi, le rabbin reçoit des gens pour des consultations privées et pour une bénédiction spéciale. SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT. Pour les rendez-vous ou toute question, appelez ou WhatsApp (323) 216-7729




Il s’assit à l’entrée de la grotte et y aperçut un chasseur qui étendait ses filets pour attraper des oiseaux. Puis, il entendit une voix céleste dire : « sauve-toi », grâce à quoi un oiseau passant près de là échappa au piège. Il se dit : « L’oiseau n’est épargné que grâce au Ciel, combien plus l’homme ! » Autrement dit, il comprit qu’il pouvait sortir de la grotte sans craindre de se faire arrêter, ce qu’il fit. Ceci nous démontre que le Saint béni soit-Il veille à tout instant sur chacune de Ses créatures, et que tout est le résultat d’un décret céleste. C’est ainsi que le Très-Haut exerce Sa Providence sur l’ensemble des êtres vivants. Toutefois, il existe un degré supérieur de Providence auquel tout Juif doit aspirer – celui de ressentir que le Créateur est constamment à ses côtés, dans l’esprit du verset « l’Eternel est à ta droite comme ton ombre tutélaire » (Téhilim 121:5).



Il s’agit de percevoir clairement, dans toute situation, y compris dans les moments de détresse, que notre Père céleste nous accompagne, à l’instar du roi David qui affirma : « Dussé-je suivre la sombre vallée de la mort, je ne craindrais aucun mal, car Tu serais avec moi. » (ibid. 23:4) C’est le plus sublime niveau de crainte de D.ieu, que tout ben alia devrait viser. Tel était justement le souhait de notre maître Moché : que l’Eternel l’accompagne chez Paro, c’est-à-dire qu’il puisse parvenir au niveau de ressentir Sa Présence à ses côtés telle une ombre – requête qui fut exaucée sous forme de promesse divine..

Courrier des lecteurs

Paroles Rabbiniques

Paroles Rabbiniques

DE QUOI DEPEND NOTRE REUSSITE ?

Réussir ou échouer ? Avec ou sans efforts ? Pour qui ? Pourquoi ? Matérielle ou spirituelle, extérieure ou intérieure, la réussite personnelle est inéluctablement le but final de tout individu. La sensation ultime d’avoir rejoint le sommet, le succès professionnel, ce sentiment si fier d’avoir gagné la bataille ou simplement d’avoir atteint un objectif dans sa vie, de quoi cela pourrait-il dépendre ? Quel est le vrai secret de cette victoire ? Réponse de Rav Yehia Benchetrit.

Paroles Rabbiniques

BO : Être accompagné par D.ieu Par RABBI MOSHE PINTO

« L’Eternel dit à Moché : “Viens chez Paro ; car Moi-même J’ai appesanti son cœur (…) ” » (Chémot 10:1)

Paroles Rabbiniques

LA THORA FACE A LA SCIENCE

Rav Joseph Haïm Sitruk Zl’ La science et le message de la Thora sont-ils compatibles ? Existe-t-il des preuves scientifiques de la véracité de la Thora ?

Paroles Rabbiniques

LA SOUCCA

À L' OMBRE DE LA FOI

Paroles Rabbiniques

ENGLISH BONUS : Yom Kippur

A day unique and distinct from the rest of the year BY RABBI JOSHUA BITTAN

Paroles Rabbiniques

KIPPOUR : TOUT EST ENTRE NOS MAINS

RAV YOSSEF-HAÏM ABERGEL

Paroles Rabbiniques

ROCH HACHANA

QUELLE MERVEILLEUSE JOURNÉE !

Paroles Rabbiniques

CHABBAT, UNE AUTRE DIMENSION

« Moïse convoqua toute la communauté des enfants d’Israël et leur dit : ‘Voici les choses que Hachem a ordonné d’observer. Pendant six jours vous travaillerez mais au septième vous respecterez une solennité sainte, un chômage absolu en l’honneur de Hachem ; quiconque travaillera en ce jour sera mis à mort.’ » (Chemot 35, 1).

Paroles Rabbiniques

L' ASTROLOGIE

L’astrologie est une science juste ayant une influence, par les astres, sur l’être humain. Aujourd’hui personne ne connaît le réel impact de cette science. Le Mazal représente l’influence astrologique. Grâce à chaque lettre qui compose votre prénom, votre date, l’heure de votre naissance, et les mouvements des voyelles de votre prénom, on peut savoir quel est votre signe zodiacal ainsi que votre destinée. Cependant ce n’est que théorique. Rav Ron Chaya Voyons ce que nos Rav nous apprennent.

Paroles Rabbiniques

VEILLÉE DE CHAVOUOT

Par Rabbi Moshe Aharon

Paroles Rabbiniques

L’Ayin Hara, parlons-en !

À la demande de nos lecteurs, FREQUENCE JUIVE met en avant des Rabbins francophones mondialement connus à travers un sujet. Vous les suivez en vidéo, sur les réseaux sociaux ou en direct dans vos évènements. Leurs paroles nourrissent vos esprits et développent votre spiritualité. Découvrons ce qu’ils ont à dire sur le mauvais œil.

Paroles Rabbiniques

UN SOIR DE SEDER CHEZ RABBI CHAIM PINTO

Baruch Hachem, nous sommes arrivés à la fête sainte de Pessa'h, au cours de laquelle Hachem a amené nos ancêtres de l'esclavage à la liberté, une fête où de nombreux miracles se sont produits comme les dix plaies, l’ouverture de la mer et d’autres innombrables actes divins. Pendant Pessa'h, nous avons l’occasion de nous reconnecter à nos ancêtres et de mériter des miracles dans nos propres vies. Aujourd'hui, nous allons raconter une belle histoire de mon arrière grand-père, le Saint Tzaddik Rabbi Chaim Pinto.

Paroles Rabbiniques

Le sens caché de Tou Bichvat

Si vous jetez un coup d’œil dehors, vous ne verrez pas le moindre arbre en fête ni en fleurs... Bien au contraire, la nature semble quasiment morte, les branches sont desséchées, pas le moindre fruit. Ne serait-il pas plus judicieux de célébrer Tou Bichvat au printemps ou en été, quand les arbres se parent d’un feuillage verdoyant et les fruits juteux et colorés se balancent sur leurs branches ?

Paroles Rabbiniques

Roch Hachana

Beaucoup d’entre nous ont une approche erronée avec la fête de Roch Ha-Chana en pensant que c’est uniquement le jour de l’an du calendrier juif. Cela est une erreur terrible car l’impact de cette fête sur notre vie et celle de nos proches est gigantesque. Nous avons l’habitude de traduire Roch Ha-Chana par le Nouvel An. Les experts d’entre vous qui parlent l’hébreu savent bien que la traduction littérale de Roch Ha-Chana n’est pas le nouvel an mais la tête de l’année. Or, cette fête n’est mentionnée nulle part dans la Torah sous le nom de Roch Ha-Chana. En effet, ce nom lui a été attribué par nos sages il faudra donc comprendre pourquoi nos maîtres ont-ils décidé de nommer le nouvel an sous le nom de « tête de l’année ».

Paroles Rabbiniques

Bezraat Hachem

avec l’aide de D.

Paroles Rabbiniques

Shavouot

Nous voilà à quelques jours de la fête de Shavouot (mon D. comme le temps passe vite) connue aussi sous le nom de « Fête du don de la Thora ».

Paroles Rabbiniques

Pensée juive

Cours du RAV SITRUK Prévoir le mal pour l’éviter

Paroles Rabbiniques

PARACHA VAYIKRA

Dans notre précédente parution, nous avons évoqué une première explication de Maïmonide quant à la lecture du livre « Vayikra (Lévitique) » sur les sacrifices coutumiers. Ce mois-ci, nous vous exposons deux autres explications concernant le but réel de ces sacrifices. Es-ce pour lutter contre l’idolatrie, ou pour être agréable à Hachem ?

Paroles Rabbiniques

PARACHA VAYIKRA

Cette semaine, nous commençons la lecture du livre de "Vayikra (Lévitique)" qui en général, et la Paracha de "Vayikra" en particulier, traite des lois sur les sacrifices coutumiers lorsque le Temple existait. Le sacrifice est, en fait, le culte originel du Seigneur, dans lequel le peuple d'Israël a reçu l'ordre de quitter l'Egypte. Quelle est la raison pour laquelle on nous a commandé de sacrifier à Hashem?

Paroles Rabbiniques

PAROLES DE RABBI

Quelques paroles du Rav Benchetrit…