Fréquence Juive Magazine

Même si la jeunesse juive est très épanouie ici, à L.A., les « ados » se sentent très vite attirés par une vie plus trépidante. Tentés par l’aventure, ils partent faire leurs études ailleurs, Israël étant évidement à la première place dans leur choix de destinations. Shana Memmi, une jeune de fille de 17 ans, nous explique comment elle a réalisé son rêve : devenir israélienne avec toute sa Kavana (de tout son cœur). Trois ans après, Shana va bientôt passer son diplôme. Elle nous raconte son expérience, nous confie les raisons de ses choix, ses sentiments et tous ses bons plans.

L’ALYA, une belle et grande décision Partir loin de sa famille, ne pas parler l’hébreu, ne se déplacer qu’en bus, changer de mentalité, ne pas se soucier du confort et se battre pour vivre, telles ont étaient les embûches de son parcours, et ça n’a pas été facile. Mais faire quelque chose de différent comme ses études, ailleurs qu’à UCLA ou SMC, sortir du moule et étudier dans une école en anglais, en Israël, pour elle, il n’y avait pas de meilleur choix. Communication, marketing, business, travailler avec ferveur pendant 3 ans et bump ! Elle obtient un diplôme valable partout dans le monde. Livrée à elle-même, indépendante, motivée par le challenge éprouvant d’un premier job qui paye ses frais de vie, cette jeune fille courageuse montre l’exemple à de nombreux étudiants de notre communauté. À vous de jouer les jeunes ! Partir vivre en Israël et réussir ses études, c’est possible avec un peu de débrouillardise, un certain budget, certes, mais beaucoup de Kavana.

« Je suis addict à ce pays et je n’arrive pas à m’en séparer !», dit Shana. Les formalités : mode d’emploi Le Visa Étudiant Commencer par faire un visa étudiant (valable 1 an) aux Etats-Unis en prenant un rendez-vous au Consulat Israëlien* de los Angeles. Ça prend 10 minutes avec tous ses papiers et coûte 40 dollars. Pour ne pas perdre les avantages de l’Alya, il faut effectuer les formalités suivantes dans les 2 ans de séjour en Israël. L’Alya et ses avantages Choses à faire : contacter le Nefesh B’Nefesh* et fournir les papiers nécessaires, obtenir sa carte d’identité au bout de 2 mois, s’en servir pour partir en Israël avec son passeport US.

On obtient son passeport israélien 3 mois après son Alya. Avantages : prix sur les logements après 10 mois en Israël, cours d’hébreu gratuits, réductions sur la property taxe, le déménagement des meubles (des US en Israël), l’achat de voitures, les assurances et enfin l’aide financière (730 $/mois + 2800 $/ an de bourse pour l’école). Les bons plans de Shana Les transports en commun La « RAv Kav », est une carte de transports en bus offrant des réductions de 50 % aux étudiants souhaitant souscrire à un abonnement. Le logement On trouve facilement une co/sous location sur des groupes Facebook tels que « Secret Herzliya », à des prix accessibles. Ex : 589 $ / mois = une chambre privée dans une belle maison avec jardin. La salle de bains, la cuisine équipée, le salon et la laverie sont à partager.

L ‘école Idc Herzliya* est la seule école privée en Israël. Prix : 12 800 dollars / an (+ bourses d’aide). Cours 3 fois / semaine 10h-17h (selon les options de formation). Le Job Il faut le savoir : Smic israélien = 7$/heure. On trouve facilement des petits extras sur les groupes Facebook « Secret … » comme traductrice français – anglais pour une boîte de pub, un travail confortable et bien payé (11 – 14 $ / heure selon les horaires). Le baby-sitting est aussi une solution (14 $ / h). Contacts : *Nefesh B’Nefesh : www.nbn.org.il *Consulat Israëlien à LA: 11766 Wilshire Blvd Suite 1600 Los Angeles, CA 90025 Tel : 323-852-5500 *IDC Herzliya PO Box 167, Herzliya, Israel 46150 Tel +972 960 2841 .

Courrier des lecteurs

Immigration

Immigration

LE NOUVEAU REGIME DES VISAS E2 POUR LES RESSORTISSANTS FRANÇAIS

Les Etats-Unis ont signé avec une soixantaine de pays des traités relatifs aux visas E-1 (Visas d’Echanges Commerciaux) et E-2 (Visas d’Investisseurs) et la France est le seul pays affecté par un changement récent concernant la durée du visa E-2 qui est passée de 5ans à 25 mois (après une courte période pendant laquelle la durée était réduite à 15 mois!). La réduction de la durée à 25 mois pour les ressortissants français est entrée en vigueur le 12 novembre 2019.

Immigration

LES REALISATEURS JUIFS DU CINEMA AMERICAIN

Alors que la présence juive aux Etats-Unis remonte au XVIIème siècle par l’arrivée de sépharades, la plus grande vague d’immigration a été celle d’Europe Centrale et de l’Est, au début du 19ème. Aujourd’hui, un melting-pot incroyable de plus de 6,7 millions de juifs forme la communauté juive la plus importante de la diaspora. À la veille de la Première guerre mondiale, les juifs immigrés ayant largement participé à la création d’Hollywood en Californie, un grand nombre de ces personnalités, aujourd’hui mondialement connues, portent pour la plupart, un nom qui nous est, avouons-le, très familier. Réalisateurs, producteurs et acteurs américains portent des noms de famille finissant souvent par « erg », « man », « en », « ski »… Le plus troublant, ce sont ces petits « clins d’œil » que l’on voit dans de nombreux films; Qui n’a jamais dit : « Il y a une menorah ! », « Oh ! Ils fêtent hanouka ! » ? Ces scènes familières nous feront toujours vibrer…Une bar-mitsva, un mariage sous une Houppa, une scène shabbatique autour d’un kiddush, des scénarios humoristiques illustrant le cliché d’une « mère juive », etc.… Cette judéité, certes plus culturelle que religieuse a marqué le cinéma us par une mise en valeur des traditions juives dans une version très bien choisie, mêlant l’humour juif et les charmes d’une famille juive chaleureuse. Grâce à ces pionniers du cinéma, notre culture s’est fait connaître, par petites touches, d’un large public. Ces scènes cinématographiques rituelles ont eu la grâce de sensibiliser des spectateurs qui ne connaissaient absolument pas notre univers. De ce fait, l'identité juive américaine se coule bien dans le moule de l'identité nationale. MAZALTOV !

Immigration

INVESTIR AUX USA : Les Franchises

Investir aux USA, monter son propre projet, partir de zéro, tout en sachant résister aux fluctuations du marché et aux imprévus. Est-ce une mission facile ? Ou bien choisir parmi les propositions alléchantes d’un grand réseau de franchises et devenir chef d’entreprise du jour au lendemain, en pensant connaître le métier. Droits d’entrée, conditions de renouvellement, clauses de sorties, comment savoir si la franchise est la bonne ? Il ne faut pas foncer tête baissée. Chaque étape de ce projet compte, anticiper, se projeter, faire les bons choix. L’opinion de Gérard Soussan, avocat aux Barreaux de Californie et de Washington D.C., ancien membre du Barreau de Paris.

Immigration

LES 5 SECRETS POUR UNE INTÉGRATION RÉUSSIE

Déjà installés depuis plusieurs, voire des années, à Los Angeles, de nombreux français y résident et nous témoignent de leur expérience, mais les « American dreamers » ne connaissent pas forcément l’envers du décor. Diane, avocate exerçant le droit en immigration, nous éclaire sur les vices, les erreurs à ne pas faire et les bons chemins à emprunter.

Immigration

S’installer à LA et ouvrir un commerce Paroles d’experts

Ouvrir une boulangerie, un fast-food d’hamburgers ou une boutique de fringues, cela reste encore le rêve de nombreux français s’installant à Los Angeles. Reprendre une affaire existante ou créer un concept ? Vivre légalement sur le territoire américain tout en gagnant sa vie, quels sont les bons chemins à prendre, les astuces à connaître ? Quels sont les risques ? Les réponses des experts.

Immigration

Maître Gérard Soussan

Interview du ténor des avocats spécialisés dans les visas à Los Angeles

Immigration

L'immigration

Bon à savoir

Immigration

LES AVOCATS DE LA - INFOS IMMIGRATION

Obtenir une carte verte à travers le mariage parait facile mais beaucoup de clients commettent des erreurs fondamentales. Côté investisseurs, Les États-Unis restent le marché le plus lucratif et le plus attractif.