Fréquence Juive Magazine

Depuis 3 ans, Martine Melloul est productrice à Hollywood. Ambitieuse et passionnée, rien de l’arrête ! Hollywood ne lui fait pas peur, elle est déjà sur le red carpet et elle le mérite ! Ses deux derniers films sont sortis au cinéma en 2018 et sortent en France en Avril 2020: un film de science-fiction sur les enlèvements par les extra terrestres "Beyond the Sky" et une comédie romantique sincère et attendrissante « Breaking & Exiting » ou un cambrioleur au grand cœur tombe amoureux de l’une de ses victimes.

COMMENT EN EST-ELLE ARRIVÉE LÀ ? Ayant grandi en France, aux côtés de sa mère, critique cinématographique, elle regardait déjà toutes les avant-premières de films. Grâce à son badge de presse, elle avait pu voir « Top Gun », « Officier et Gentleman », « Top Secret », « Police Academy ». Ayant assisté toute son enfance au Festival du Cinéma Américain de Deauville, c'est là qu’elle tombe amoureuse du cinéma et d’Hollywood. Mais la vie l'emmène dans une autre direction et elle commence en France une carrière dans le textile. En arrivant aux Etats-Unis en 1999, elle construit une carrière incroyable chez BCBG MAX AZRIA, une grande maison de mode, mais dès que l’entreprise est vendue en 2016, elle décide de poursuivre son rêve d'enfance et se met à étudier à UCLA en section « Business and Management in the Entertainment Industry ».

En même temps, elle monte son premier projet de film « Beyond the Sky » avec une amie. PRODUCTRICE DE FILMS JUSQU'AU BOUT DES DOIGTS Dans le style entrepreneuse, Martine est une vraie leadeuse. Il y a différents types de producteurs de cinéma, Martine préfère gérer le projet de A à Z, étape par étape : choisir un script, établir un plan de financement, construire une équipe, tourner le film et en assurer la bonne distribution. « Je n’ai aucun talent créatif », dit-elle. « C’est pourquoi je fais généralement confiance aux talents avec lesquels je travaille en essayant de ne pas intervenir dans leur vision. Si je choisis une personne, c’est parce que je lui fais confiance. Dans le cas de « Breaking & Exiting », Jordan Hinson m’a donné le script et j’ai adoré. J’ai donc décidé de le produire ». La plupart du temps, elle préfère les projets à petits et moyens budgets dans le seul et unique but de donner une chance à de nouveaux talents en qui elle croit, qu’ils soient auteurs, réalisateurs ou acteurs. Dans un sens, ces projets sont plus difficiles à mettre en place et engagent les financiers et distributeurs à prendre des risques. Ceci étant, les risques restent assez faibles. Martine travaille actuellement sur plusieurs nouveaux projets de film et de séries. INTERVIEW F.J. : En tant que productrice, quel est le lien entre le sujet du suicide évoqué dans le film « Breaking & Exiting » et vous personnellement ? M.M. : « J’ai été touchée par ce script car j’ai côtoyé des personnes concernées qui étaient très déprimées et qui en parlaient toujours comme un sujet tabou… J’ai alors compris que je devais l’exploiter en mettant en valeur quelque chose d’important ; si quelqu’un ne se sent pas bien et a des tendances suicidaires, nous ne devons pas le laisser seul.

« Je rêve de vivre aux Etats-Unis depuis l’âge de 11 ans, la vie m’a guidée vers une autre direction…mais un jour, j’ai eu une opportunité et je l’ai saisie. Cela a changé ma vie. J’ai déménagé de Paris à Los Angeles en 3 jours seulement!»




Je pense que c’est la première règle de prévention au suicide. J’ai produit le film avec Jordan Hinson qui l’a écrit et joue le rôle principal et Cecile Cubilo, une amie a moi. » F.J. : Dans ce film, vous avez travaillé avec une plus petite équipe qu’auparavant. Cela a-t-il changé votre façon de produire ? M.M. : « Mon film précédent était une production beaucoup plus importante et je l'ai produit pendant que je travaillais chez BCBG, donc je n’avais pas la possibilité d'être sur le plateau tout le temps lorsqu’on a commencé le tournage. Nous avions une grosse équipe sur le film; je pense que nous avons embauché plus de 100 personnes, donc j'avais moins à faire, je suppose. Dans le cas de « Breaking & Exiting », j'étais sur le plateau tous les jours avec l'équipe. Nous avons tourné pendant 14 jours et nous sommes devenus comme une famille. J’ai produit le film avec Jordan Hinson - qui l’a écrit et joue le rôle principal - et Cecile Cubilo, une amie a moi. Ce fut une expérience très différente. » F.J. : Pouvez-vous nous parler de votre film « Beyond the Sky » ? M.M. : « Il s’agit d’un thriller de science-fiction sur les enlèvements par les extraterrestres. C'est le premier film que j'ai produit, une production beaucoup plus importante que « Breaking & Exiting ». J’ai fait les choses à l'envers je suppose… Un gros film d'abord et un plus petit après. Je pense que si j'avais su le travail que cela engageait avant, je n'aurais pas commencé de cette façon, mais comme c'était ma première fois, je n'en avais aucune idée… Ce film est très intéressant car il ne s’agit pas seulement d’un film de science-fiction standard sur l’invasion des extraterrestres mais plutôt d’un film démystifiant le mythe de l'enlèvement par les extra-terrestres et finissant par la découverte d’un secret intéressant.

Il a été réalisé par Fulvio Sestito. Nous l'avons co-produit avec mon amie Rebecca Berrih. MARTINE MELLOUL (323) 404-1382 martine@kalipictures.com www.kalipictures.com Filmographie : « I, Douglas Fairbanks », Décembre 2018, Arte « Beyond the sky », Septembre 2018 « Breaking & Exiting », Août 2018 « Hollywood, No sex please », Décembre 2017, Ocs « African Harvest », film en cours de développement. « Cold Man's Cadillac », film en cours de développement. " Open Wounds" film en cours de développement "Classic" serie TV n cours de développement "Silent Women" serie TV en cours de développement .

Recent Reviews

La cuisson pendant Yom Tov

9.3

Même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, la réalisation de certains travaux interdits qui servent à préparer la nourriture (O’hel Nefech) pendant Yom Tov, sont permis. Par exemple, l’interdit de cuire (Bichoul) ou de frire (Tigoun).

Courrier des lecteurs

Halakha

Halakha

A LA VEILLE DE CHAVOUOT ...

Le fête de Chavouot dure deux jours (en dehors d’Israël), et sera célébrée cette année du 28 au 30 Mai (Shabbat inclus) . Le mot Chavouot signifie « semaines » (7 = Sheva).

Halakha

GUIDE DE CHAVOUOT

Le fête de Chavouot dure deux jours (en dehors d’Israël), et sera célébrée cette année du 8 au 10 juin 2019.

Halakha

Guide de pessah

Halakhot d'après le rite séfarade. Varie selon le minhag de chacun Toutes les mitsvot doivent se faire accoudées à gauche sauf pendant le Maror et la lecture de Haggadah.

Halakha

QUIZ DE PESSAH

Incollable sur Pessah

Halakha

Toubichvat

Cette Année, la fête de Tou Bichvat aura lieu le soir du Dimanche 21 Janvier. Penchons-nous sur les différentes coutumes relatives au soir de Tou Bichvat.

Halakha

L’ordre dans lequel il faut procéder dans le Séder

Voici l’ordre dans lequel nous consommons les « Signes », les soirs de Roch Ha-Chana

Halakha

Le Seder de Roch Ha-Chana – « Réjouissez-vous en tremblant »

Pendant les deux soirs de Roch Ha-Chana, nous avons la tradition de consommer certains aliments en guise de bon signe pour toute l’année.

Halakha

« Heureux le peuple qui connait la sonnerie du Shoffar »

Il est rapporté dans le Midrach Rabba (Emor, Paracha 29-4) sur le verset: « Heureux le peuple qui connait la sonnerie » : Rabbi Yochiya dit : Les nations du monde ne savent-elles pas sonner ?! Combien de cornes et autres trompettes possèdent-ils ?! En réalité, « le peuple qui connait la sonnerie »désigne Israël, qui savent parfaitement apaiser leur créateur par la sonnerie. Hachem se lève alors du trône de justice pour siéger sur celui de la miséricorde, et s’empli de pitié et de miséricorde pour son peuple Israël. Ceci est le sens du verset : « Heureux le peuple qui connait la sonnerie », ce qui signifie, qui savent et connaissent la propriété et la force de la sonnerie, et se repentent envers Hachem. Fin du Midrach.

Halakha

Séouda Mafseket (repas avant le jeûne) 5778

La veille du 9 Av, nos maîtres ont interdits (selon le strict Din et non selon la tradition) de consommer de la viande et du vin lors de Séouda Hamafseket (le repas que nous prenons avant le début du jeûne, après la moitié de la journée). De même, ils ont également interdits de consommer 2 plats différends lors de Séouda Hamafseket, et il existe diverses nuances au niveau du DIN sur ce point.

Halakha

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av

Halakha

Les traditions de la période de « Ben Hamétsarim »

Il est bon d’avoir la vigilance de ne pas réciter la bénédiction de Chéheh’eyanou sur un fruit nouveau ou sur un vêtement nouveau, pendant la période de Ben Ha-Métsarim, depuis le soir du 17 Tamouz jusqu’à après le 9 Av. Il faut laisser le fruit ou le vêtement jusqu’à après le 9 Av, et il ne faut pas non plus le consommer sans réciter la bénédiction de Chéheh’eyanou.

Halakha

Le jeûne du 17 Tamouz

Cette année le jeûne du 17 Tamouz aura lieu le Dimanche 1er juillet 2018

Halakha

L'HEURE D'ALLUMAGE DES NÉROT DE 'HANOUKA

Léh'atéh'ila (à priori), il faut allumer les lumières de H’anouka immédiatement à la sortie des étoiles. Certains Achkénazim allument dès le coucher du soleil (la Chki’a).

Halakha

Règles relatives à l’allumage des Nerot de H’anouka

Selon Rabbénou Péra’hya (Guémara Chabbat 21b), cette fête se nomme « ‘Hanouka » en raison de la nouvelle inauguration du Temple réalisée en ces jours, par Israël, au moyen des sacrifices de reconnaissance à Hachem, pour le miracle dont ils bénéficièrent. Afin de divulguer ce miracle,nous devons accomplir cette Mitsva précieuse avec beaucoup d’affection.

Halakha

LA FÊTE DE 'HANOUKA

À l’approche de la fête de ‘Hanouka, commençons par expliquer l’essentiel des lois, à partir de ce que l’on a écrit les années précédentes, avec quelques ajouts. La fête de ‘Hanouka dure 8 jours, à partir du 25 Kislev comme nous l’expliquerons. Cette année 5779, le 25 Kislev tombera le lundi 3 décembre, nous allumerons donc la première lumière le dimanche 2 décembre, au soir.

Halakha

Le langage médical aux USA

Prenez un groupe de Français nouvellement arrivés à Los Angeles et abordez le sujet du système de santé américain: Vous êtes sûrs de susciter passion, indignation et surtout incompréhension.  Ce clash culturel se ressent à tous les niveaux: Depuis le choix d’une assurance médicale, en passant par la visite chez le docteur jusqu’à l’achat des médicaments, autant de situations nouvelles dans lesquelles pour naviguer aisément il faudrait un guide touristique (doublé d’un interprète !) Si vous vous reconnaissez, vous êtes servis: Nous vous avons concocté un lexique médical Français/ Américain qui l’on espère vous sera utile pour communiquer aisément lors de vos futures démarches de santé.

Halakha

La cuisson pendant Yom Tov

Même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, la réalisation de certains travaux interdits qui servent à préparer la nourriture (O’hel Nefech) pendant Yom Tov, sont permis. Par exemple, l’interdit de cuire (Bichoul) ou de frire (Tigoun).