Fréquence Juive Magazine

Le nouvel an juif ! Septembre, la création par D. d’Adam, de l’être humain, au sixième jour de la Genèse. Remise à zéro, on repart sur de nouvelles bases, on répare tout, on se fait neuf. « Chanatova » par ci, « Hag Saméa’h » par là ! On se souhaite une année douce, du miel pour tous et cette ambiance festive nous fait atteindre la « Tête de l’année ».

Une atmosphère de joie Septembre 5779. Ici, à Los Angeles, les saisons n’existent pas vraiment, on se baigne encore et il fait même très chaud. L’été dure indéfiniment : les bougainvilliers sont en fleurs, les palmiers n’ont jamais été aussi hauts, et les fruits sont très mûrs et sucrés. Eh ben oui, l’insouciance et le plaisir règnent dans nos foyers ! Septembre est l’époque qui correspond au rythme de la nature mais aussi avec l’envie de renouveau. La rentrée scolaire occupe déjà nos enfants, on se soucie des plats qu’ils aimeront pour les fêtes. Par ailleurs, on se préoccupe de réparer les choses cassées, « et si on construisait une nouvelle chambre !», on fait des projets, on prend de bonnes résolutions pour cette nouvelle année. Les femmes s’affairent à de nombreuses activités. Elles font de grandes courses dans les marchés, astiquent leurs meubles, sortent leur plus belle vaisselle, lavent leurs nappes, s’achètent de nouveaux habits et font leurs invitations.

Les hommes donnent d’eux-mêmes dans leurs travaux avant d’entrer dans les Hag des fêtes de Tichri. Nous célébrons Roch Hachana, deux jours de suite, afin de bien s’imprégner de l’atmosphère. C’est également l’époque des retrouvailles ! Comme tous les expatriés français, nous aimons nous retrouver en famille. Les parents, les frères, les sœurs, les neveux et nièces nous rejoignent et s’en réjouissent. Très souvent, ils se mêlent à nos amis d’ici. Ces amis-là sont notre famille d’ici. Ils sont là pour nous, ils nous aiment comme leur propre famille. Nous sommes tous pareils et nous ne nous jugeons pas. Nous sommes les juifs français de LA, et devons vivre ensemble unis et solidaires, partager nos joies, nos fêtes, et nos tables. On s’invite, et parfois même, on n’a pas besoin d’invitation officielle pour se réunir. Les préparatifs culinaires Aller faire les courses avant les fêtes, ce n’est pas aller faire les courses comme tous les lundis de l’année.

L’été dure indéfiniment




Les marchés sont odorants, les épices donnent envie de cuisiner, on choisit les meilleurs aliments, les plus beaux fruits. Trouver les dattes les plus mûres, les grenades les plus rouges, la viande la plus fraîche deviennent nos préoccupations essentielles. Les coffres de nos voitures sentent la menthe et autres herbes aromatiques. Les plats diffèrent les uns des autres, chaque famille a son minhag (tradition), mais au final, les mets sentent le bonheur ! Certaines femmes font griller leurs poivrons, pour faire une « Choukchouka » / « Marmouma ». Les grand-mères d’Algérie s’accroupissaient devant le « Canoun » et surveillaient la cuisson en donnant des petits coups d’éventail pour ranimer le feu, en essayant de ne pas se brûler. Les grands-mères de Tunisie grillaient leurs poivrons à la flamme de la gazinière, pour un petit goût braisé et un peu plus de fermeté. Les grands-mères du Maroc faisaient griller leurs poivrons au barbecue jusqu’à qu’ils deviennent noirs et cloqués, puis les enfermaient dans un sac plastique, afin de décoller la peau plus facilement.



D’autres font mijoter des coings pour en faire une confiture… Faire rôtir l’agneau, frire des beignets d’épinards, une omelette épicée ou bien mijoter sa Pkaila, chacun fait sa spécialité. À table, on est rarement moins de trente ou quarante personnes. Avec la chaleur, il est plus souvent plus agréable de manger en terrasse ou dans nos jardins. Souvent, une coupe de miel abondante trône sur le plateau du Seder et fait l’originalité de la table. Avant l’entrée de la fête, les messages, appels téléphoniques et les e-mails, affluent. La synagogue sonne le Chofar ! Les maisons accueillent leurs invités, avec une odeur de bon pain. Nous trempons les hallot dans le miel, goûtons et célébrons, comme il se doit, Rosh Hachana. Chana Tova Oumetouka .

Recent Reviews

CULTIVONS-NOUS

9.3

Livres, musées, sorties ciné, événements, tout y est !

Courrier des lecteurs

Enquêtes Speciales

Enquêtes Speciales

Après l’Holocauste…

Charles Braff a survécu à l’Holocauste. Aujourd’hui, du haut des ses 80 ans, ils nous raconte comment s’est passé son retour en Belgique. Le 3 Avril 2019, Témoignage de Charles Braff Un rescapé de la Shoah

Enquêtes Speciales

Pessah à LA

Fête de la naissance, de la Emouna, de la liberté, elle se prononce « Pessar » (« passover » en anglais qui veut dire littéralement « passer au dessus »). Mode d’emploi : mettre de côté son ego, faire le vide, devenir comme une matza, plate comme une galette, se vider de son orgueil, réapprendre, accepter d’écouter, recevoir et être libre. Chaque année, ici, à Los Angeles, nous lisons ensemble la Haggadah, ressentant la douleur de l’esclavage, goûtant des nourritures symboliques pour finalement éprouver la joie de la libération de notre peuple.

Enquêtes Speciales

HOLLYWOOD OU LE RÊVE AMERICAIN POUR QUI ?

Le rêve Américain est né au 16ème siècle lors de la colonisation de l'Amérique par l'Angleterre. Le mythe de l'Eldorado, la conquête de l'Ouest sont des expressions qui ont évoqué durant des siècles les mérites et les miracles du continent Américain. Le rêve Américain davantage qu'une idée est un espoir pour toute personne, quelle que soit son origine ou sa religion, son passé ou son parcours, d'accéder au succès et à la prospérité, à force de courage, de persévérance et de travail. Partir de rien pour arriver au sommet, ça fait rêver !

Enquêtes Speciales

Californie Se loger, investir, à quel prix ?

Le marché immobilier aux USA n’a pas été aussi favorable à la vente depuis plus de 50 ans. Les maisons se vendent au dessus du prix, et le nombre de biens immobiliers disponibles sur le marché immobilier californien est bas. Jusqu' à quand ? Deux experts en immobilier de notre communauté nous répondent sur la « Fréquence Juive ».

Enquêtes Speciales

Les fêtes de TICHRI à Los Angeles Souccot

La « fête des cabanes », le retour aux sources, la vie à la Robinson Crusoé, apprécier les vraies valeurs. À L.A., nous célébrons Souccot, d’une façon très proche de la nature. Voyons de quelle manière la communauté ressent cette fête.

Enquêtes Speciales

Les fêtes de TICHRI à Los Angeles Kippour

Le jour du Grand Pardon, Yom ha –Kippourim, la plus grande fête célébrée par les juifs du monde entier. Solennelle, longue, dure mais si belle, si forte, cette fête qui nous rend purs, celle qui nous fait Ange, on la respecte, on l’aime.

Enquêtes Speciales

Les fêtes de TICHRI à Los Angeles Roch Hachana

Le nouvel an juif ! Septembre, la création par D. d’Adam, de l’être humain, au sixième jour de la Genèse. Remise à zéro, on repart sur de nouvelles bases, on répare tout, on se fait neuf. « Chanatova » par ci, « Hag Saméa’h » par là ! On se souhaite une année douce, du miel pour tous et cette ambiance festive nous fait atteindre la « Tête de l’année ».

Enquêtes Speciales

French Jewrney LIKE Fréquence Juive

La colonie de vacances préférée des français

Enquêtes Speciales

L’épanouissement au sein de l’Armée Israëlienne À 16 ans, Lithal s’engage dans Tsahal et devient technicienne dans l’armée de l’air

À 16 ans, Lithal s’engage dans Tsahal et devient technicienne dans l’armée de l’air Ayant grandi dans la petite ville de Marcel Pagnol, sa petite école d’Aubagne aux parfums de Provence la berce dans une jeunesse plutôt calme et réservée. À 16 ans, elle découvre sa vraie personnalité. Au point culminant de l’adolescence, sa vraie nature la pousse à partir en Israël, Lithal se lance et s’engage dans l’armée de l’air. Découvrez comment la maturité et la Emunah de cette jeune fille contribuent à son épanouissement.

Enquêtes Speciales

ELLE VOULAIT ETRE JUIVE, AUJOURD’HUI ELLE L’EST

Fréquence Juive croise le destin d’une jeune femme pleine de vie. On l’appelait Lauren, mais depuis quelques semaines, elle se nomme Ruth. Prenez le plaisir de découvrir son parcours, comme si c’était écrit. « À Los Angeles, j’ai fait Techouva », Témoignage de Ruth

Enquêtes Speciales

La Parisienne Bakery

La vraie boulangerie, à la française

Enquêtes Speciales

Se nourrir « MADE IN U.S.A. »

Sur le plan alimentaire, les Etats-Unis ont la réputation d'être le pays du "burger » et de la malbouffe... Certains soutiennent que la "bouffe" américaine nous envahit et qu'à cause d'elle, nous allons tous devenir aussi obèse que les Américains. Les différences entre les cultures alimentaires française et américaine sont-elles si marquées ?

Enquêtes Speciales

DEPUIS LES US : L’ALYA, C’EST POSSIBLE

Même si la jeunesse juive est très épanouie ici, à L.A., les « ados » se sentent très vite attirés par une vie plus trépidante. Tentés par l’aventure, ils partent faire leurs études ailleurs, Israël étant évidement à la première place dans leur choix de destinations. Shana Memmi, une jeune de fille de 17 ans, nous explique comment elle a réalisé son rêve : devenir israélienne avec toute sa Kavana (de tout son cœur). Trois ans après, Shana va bientôt passer son diplôme. Elle nous raconte son expérience, nous confie les raisons de ses choix, ses sentiments et tous ses bons plans.

Enquêtes Speciales

HOMMAGE À MIREILLE KNOLL À BEVERLY HILLS

Paris, 23 Mars 2018. Un an après le meurtre de Sarah Halimi et une semaine après celui d’Arnaud Beltrame, Mireille Knoll, rescapée de la Shoah, a été retrouvée chez elle, poignardée à 11 reprises et brulée par son voisin musulman. La disparition violente de Mireille a suscité une vive émotion dans le monde entier, notamment dans la communauté juive de Los Angeles.

Enquêtes Speciales

Shilo’s, Et si Los Angeles avait son Resto Casher Gastronomique !

Deux jeunes amis européens s’installent à L.A. et relèvent le défi. Guidés par la même envie de conquérir l’Amérique, ils reprennent l’affaire « Shiloh’s », le restaurant casher français le plus réputé de Los Angeles. Ce Steakhouse déjà connu pour sa viande maturée exceptionnelle et sa « tarte flambée », n’a pas fini de nous étonner. Et faisons leur confiance, ce sont des pros !

Enquêtes Speciales

PICO boulevard, le couloir mythique de la « Kosher Food »

D’Ouest en Est, de Beverly Drive à la Cienega Boulevard, « Pico » a longtemps été connu comme le « couloir casher » de la communauté juive orthodoxe de Los Angeles. Même si d’autres quartiers juifs tels que Melrose ou La Brea sont aussi fréquentés par une clientèle plus locale, aujourd’hui, le quartier de « Pico-Robertson » est le lieu incontournable des juifs friands de bons repas casher, toutes cultures confondues.

Enquêtes Speciales

ENVOYÉE SPÉCIALE EN ISRAËL: NANNY SEYMAN

Nanny Seyman vend du fromage. Plus exactement, Nanny est la principale importatrice de fromage en Israël.

Enquêtes Speciales

Rachel Bohbot, une médiatrice en quête d’humanité

Jeune maman originaire du Maroc, Rachel nous fait part de son histoire personnelle et des relations qu’elle a avec ses clients. Les couples qui traversent des crises sont souvent forcés de prendre des décisions importantes. Rachel Bohbot explique qu'il faut toujours, tant que possible, chercher à recoller les morceaux et éviter les divorces, mais dans le cas ou cela n'est pas possible, grâce à Rachel, le divorce se passe toujours bien et il n’est pas question de dire le contraire.

Enquêtes Speciales

LES EXPATRIÉS FRANÇAIS LA CALIFORNIE À TOUT PRIX

S’installer à LA et réaliser son rêve américain, est-ce toujours d’actualité ? La ville de LA fait-elle toujours rêver ? Doit-on investir ? L’expatriation a-t-elle toujours autant de succès ? Le conseil de l’avocat d’immigration, Diane HAGGIAG « experte en conseils d’implantation aux Etats-Unis ».

Enquêtes Speciales

LES KOSHER BAKERIES DE LA

Aux Etats-Unis et plus précisément à Los Angeles, les boulangeries, ce n’est pas ce qui manque ! Il est évident qu’elles ne sont pas dans le style de ce que l’on connaît en France mais on se laisse vite tenté par la production locale. Donuts ou croissants, les américains sont gourmands et les français aussi. Voyons ce que l’on retrouve sur le marché…