Fréquence Juive Magazine

Mincir sans pour autant s'affamer, ni déprimer ? Maigrir sans compter les calories ? Pour beaucoup, cela reste un rêve inaccessible, une parfaite utopie. Et pourtant, la recherche du plaisir reste le maître mot d’un régime réussi. Mieux vaut perdre du poids très lentement et sans difficulté que rapidement et en souffrant. Mais perte de poids ne signifie pas forcément perte du plaisir, à condition d’accepter d’oublier un grand nombre de nos habitudes de vie.

Retrouvez des habitudes saines Il s’agit de retourner aux sources du plaisir « originel » en retrouvant des attitudes saines. Pour cela, projetons-nous très loin en arrière, quand nous étions bébé. Lorsque l’on vient au monde, manger est un besoin uniquement physiologique. Quand le besoin se fait sentir, le bébé se manifeste en pleurant, quand le besoin est assouvi, il arrête en repoussant le sein ou le biberon. Pour lui, pas question de faire de la gourmandise ou de manger quand il n’a pas faim. Il obéit à ses besoins physiologiques, c’est tout. En grandissant, l’écoute des signaux de faim et de rassasiement est diminuée, parfois même occultée complètement, car des facteurs tels que le plaisir de manger, la gourmandise, les horaires, le stress, les distractions prennent le dessus sur ces besoins physiologiques.

Ainsi, je mange parce que je m’ennuie, parce que je viens de voir une pub gourmande à la télé, parce que c’est la fête et autres raisons toutes aussi banales les unes que les autres. C’est cette distance entre les besoins réels du corps et les besoins conditionnés par des facteurs psychologiques, sociaux ou extérieurs qui génère de l’embonpoint à long terme. Savoir écouter les signaux de son organisme Normalement, le corps connaît la quantité de nourriture dont il a besoin. Il faut donc apprendre ce qu’est la faim, afin d’être en mesure de reconnaître la vraie faim. La faim n’est pas un «petit creux» que l’on ressent en regardant la télé, deux heures après le repas. C’est un véritable besoin physiologique qui se manifeste par des bruits et des contractions dans l’estomac, une minime perte de concentration et une légère baisse de l’énergie. On la ressent généralement de quatre à six heures après un repas équilibré. Mais si on attend trop avant de manger, on peut ressentir les signes d’une faim excessive : étourdissements, fatigue, maux d’estomac. On tend alors à manger trop, trop vite et n’importe quoi. Des aliments procurant des sensations fortes et trompeuses. À l’opposé, sans ressentir aucune faim, on peut éprouver une envie impérieuse de manger, parce qu’on s’ennuie, qu’on est stressé ou triste... En fait, il s’agit d’une fausse faim qui vient souvent combler un besoin autre que physiologique ; un besoin d’affection, de reconnaissance, de plaisir… Si vous mangez lentement, vous serez davantage attentive à la sensation de rassasiement et aurez moins tendance à vous bourrer inutilement. Le plaisir avant tout La notion de plaisir ne doit pas être pour autant oubliée. On sait que pour atteindre une satisfaction complète, autant psychologique que physiologique, ce que nous mangeons doit être bon et nous procurer ce qu’on appelle le plaisir hédonique. Cette dimension est une composante essentielle du système de régulation de la prise alimentaire. Sans plaisir gustatif, il est difficile de perdre du poids.

« Sans plaisir gustatif, il est difficile de perdre du poids. Manger doit rester un plaisir avant tout. »




Manger doit rester un plaisir avant tout. Se nourrir tous les jours d’un saumon, épinards, sauce à part (on en connaît !) n’est pas une invitation à l’hédonisme. Vous avez beau aimer le saumon, vous risquez de le prendre très vite en grippe. De même, arrêter de consommer tel ou tel aliment que l’on apprécie au motif que l’on veut maigrir risque de vous entraîner à coup sûr dans la spirale infernale des régimes à effets yoyo. Si vous aimez les pâtes et que vous choisissez systématiquement une salade au déjeuner parce que c’est - paraît-il - meilleur pour votre régime, vous avez toutes les chances de développer à la longue un sentiment de frustration intense qui risquerait d’aboutir à des états de compulsions alimentaires. En un mot, vous allez craquer car vous vous mettez dans une position intenable. Le résultat sera encore pire. De toutes façons, choisir vos pâtes tant désirées, ne vous dispense pas de respecter les principes d’un repas équilibré – en évitant d’avoir trop de lipides et de glucides - et d’observer les signes de rassasiement en ne prenant pas une portion trop grande. En fait, il est important que nous adoptions une attitude responsable vis-à-vis de nos choix alimentaires et d’éviter de faire porter le chapeau au stress, à l’environnement, aux conditions de vie, aux publicités et autres raisons de ce genre. Pour nous aider à faire évoluer notre discours mental et écarter les pulsions récurrentes qui sabotent nos efforts, essayons de développer l’art de la pensée positive en développant certains arguments pour soutenir notre moral. Voici comment le Bon Génie qui est en nous peut répondre à notre Mauvais Génie, si prompt à le démoraliser : « Je vais manger un peu plus au déjeuner, cela m’évitera d’avoir faim cet après-midi » / « Mieux vaut manger moins le midi, quitte à prendre une collation si nécessaire dans la journée. » « Avec ce régime, je n’ai même plus droit à un dessert. » / « Un petit dessert peut faire partie d’un repas équilibré. » « C’est injuste que certains puissent manger tout ce qu’ils veulent sans grossir.



» / « Je suis contente de ne pas manger comme eux. Je préfère maintenir mon poids en étant vigilante. » Il est important de changer ses pensées pour changer de poids, d’essayer d’être le plus possible son propre coach en écartant les pensées négatives qui empêchent toute initiative. La motivation est un élément essentiel pour qu’un changement s’effectue dans les habitudes de vie. Si chaque personne est différente et a besoin d’une motivation pour changer et vivre sainement, on retrouve presque toujours les trois éléments essentiels pour que le changement se fasse de façon harmonieuse et sereine : en avoir envie, se sentir capable et être prête à changer. C’est votre cas ? Parfait. .

Recent Reviews

REMERCIER HACHEM

9.3

Dans la Torah, la seule bénédiction formulée est le Birkath haMazone : « Tu mangeras, tu seras rassasié et béniras ». (Deutéronome 8,10) Toutes les bénédictions avant de consommer des aliments, sont déduites par un raisonnement à fortiori. Celui qui profite de ce monde sans en demander l’autorisation, à celui qui en est le Créateur, est un voleur. D’où une obligation de réciter une bénédiction avant de consommer le moindre aliment. « Tout herbe a sa mélodie propre. » Rabbi Nahman de Bretslev

Courrier des lecteurs

Diététique & Spiritualité Juive

Diététique & Spiritualité Juive

MINCIR SANS S'AFFAMER

Mincir sans pour autant s'affamer, ni déprimer ? Maigrir sans compter les calories ? Pour beaucoup, cela reste un rêve inaccessible, une parfaite utopie. Et pourtant, la recherche du plaisir reste le maître mot d’un régime réussi. Mieux vaut perdre du poids très lentement et sans difficulté que rapidement et en souffrant. Mais perte de poids ne signifie pas forcément perte du plaisir, à condition d’accepter d’oublier un grand nombre de nos habitudes de vie.

Diététique & Spiritualité Juive

SCHOOL LUNCHES "IN ENGLISH"

School Lunches can become a little boring at times to make for kids. Day by day we take a peek in the fridge and pantry and try to decide what to put into their lunch box that they might actually eat.

Diététique & Spiritualité Juive

LES DIX COMMANDEMENTS DE LA MINCEUR

Objectif ? Perdre vos kilos en trop et retrouver une belle silhouette, tout en étant bien dans votre tête. Action.

Diététique & Spiritualité Juive

L’étude de la Torah au Féminin

Je suis une femme juive, religieuse, et je donne des cours de Torah. De nos jours, même dans le monde orthodoxe, nous voyons de plus en plus de femmes qui enseignent la Torah et partagent leur amour de la religion. Et pourtant, on me demande souvent, si en tant que femme juive et religieuse, j’ai le droit d’étudier tous les textes de la Torah qui m’intéressent? Le rôle des femmes dans la société évolue et maintenant, plus que jamais, les femmes demandent: "Quelle est ma place dans la Torah?". En l’honneur de la fête de Chavouot qui célèbre le don de la Torah, je suis heureuse de pouvoir partager ma réponse avec les lecteurs de Fréquence Juive.

Diététique & Spiritualité Juive

Comment éliminer les écarts faits durant les fêtes ?

Après l’euphorie des fêtes, le retour à la vie normale s’apparente parfois à un véritable parcours du combattant surtout lorsqu’il s’agit d’éliminer les vilains kilos si facilement gagnés en si peu de jours. Comment se sortir très vite de cet état et éviter que cette période ne vire au cauchemar ? Voici quelques conseils pratiques pour les perdre rapidement à condition que vous soyez prêts et prêtes à faire un minimum d’efforts. Pour retrouver votre équilibre alimentaire, vos priorités doivent être de manger varié, équilibré et surtout léger. Même si vous vous sentez barbouillée, essayez de garder le rythme des trois repas par jour aux mêmes heures. Avoir un apport de calories régulier dans la journée et surtout manger à sa faim à chaque repas évite les fringales.

Diététique & Spiritualité Juive

Sylvie Shalom de Gil Good vibes Celle qui rend les femmes heureuses

Diplômée dans la mode, le business et la nutrition, son profil multi-facettes nous intéresse. Mais ce qui fait toute son originalité, c’est la féminité extrême d’une blonde ashkénaze française d’origine suédoise, mariée à un juif espagnol, ayant comme principes de bases la Kabale et le Talmud. Au niveau énergie, ça donne ! Partons à la découverte d’une femme pétillante et remplie de good vibes, qui cherche juste à redonner un peu de confiance aux femmes entrepreneuses, et ça marche !

Diététique & Spiritualité Juive

Esther Héroïne éternelle

Réservée, modeste, silencieuse, humble Ces adjectifs n’évoquent probablement pas les images d’une héroïne et ne semblent pas décrire le type de personne qui risquerait sa vie pour d’autres, que ce soit un personnage public, une entité politique ou une personne de contrôle et de pouvoir. Et pourtant, ce sont les mots mêmes qui décrivent la reine Esther, une femme dont le corps, l’esprit, l’âme et les actions ont affecté la réalité et changé le monde.

Diététique & Spiritualité Juive

« Pomme, pêche, poire, abricot… »

Crus, cuits, frais, surgelés, en conserve, chauds ou froids, nous devons consommer entre 3 et 5 fruits par jour, au sein d’un repas. Comme les légumes, ce sont des aliments à haute densité nutritionnelle ; ils apportent de nombreux bénéfices, pour un volume de consommation conséquent, et un apport calorique très modeste.

Diététique & Spiritualité Juive

Le nouvel an des arbres 15 Shevat

" Ce jour là, l'homme est jugé car il est comparé à l'arbre. Par le mérite des prières de réussite qu'on adressera à D. et de la Joie qu'on manifestera ce jour là on sortira acquitté du jugement. "Sidour Yeshouat Hashem » du Rav Parienti.

Diététique & Spiritualité Juive

Tou Bichvat la fête qui donne la pêche!

Moment propice pour célébrer notre attachement à la terre d’Israël et nous rappeler que, tout comme les arbres, nous avons un devoir de nous renouveler constamment pour célébrer l'amour de donner et d'entretenir la vie… Tou bichvat.

Diététique & Spiritualité Juive

Depuis Berechit, l’Eau’ mniprésente

Depuis Bereshit, la création du monde, jusqu'au Déluge sa quasi destruction, les puits creusés par Avraham, Itshak et Yaakov, les eaux du Nil transformées en sang, la Mer Rouge qui s'ouvre, le puits de Myriam et l'épisode du rocher, l'eau joue un rôle de premier plan spirituellement et matériellement.

Diététique & Spiritualité Juive

Mayime : la source de vie

En cette veille de fête, l’état d’esprit commun qui nous anime, la régénération et la reconstruction ne sont pas un hasard. Sarah et David, des personnalités renommées de notre communauté, nous expliquent à quel point l’eau est indispensable à nos âmes juives.

Diététique & Spiritualité Juive

L’eau, pourquoi est-elle si importante ?

Indispensable à notre organisme pour ses fonctions hydratantes, l’eau apporte les minéraux et les oligoéléments essentiels pour rester en bonne forme. Sa consommation doit être régulière.

Diététique & Spiritualité Juive

Régime : une journée type

Une journée type dans le cadre d’une alimentation équilibrée

Diététique & Spiritualité Juive

Les bienfaits de manger casher

De nos jours, nous observons les liens les plus irréfutables entre la nutrition et notre santé. Explorons l'impact de notre façon de manger sur notre vie spirituelle, mais aussi les incidences positives sur notre corps.

Diététique & Spiritualité Juive

MINCIR « CASHER » ET GARDER LA FORME

- «Mange jusqu'au tiers de la capacité de ton estomac, bois également la valeur d'un tiers et laisse un tiers vide» (Traité Règle de Vie, Maïmonide sur Talmoud Guittine 70a) - La maîtrise de notre poids se trouve dans le bon dosage entre le besoin et l ‘envie. Voyons comment ce que nous mangeons peut nous aider à nous contrôler, et de ce fait, contrôler notre poids. - Notre corps a besoin d’une nutrition équilibrée pour fonctionner de manière optimale. Des vitamines et minéraux contre le stress, des fibres pour nettoyer le système digestif, des matières grasses insaturées pour l’équilibre et la qualité du corps, des omégas 3 pour la forme, des anti-oxydants pour la défense naturelle, de l’eau, de l’oxygène, et de l’exercice physique pour le maintien en vie.

Diététique & Spiritualité Juive

Spiritualité juive : Le pouvoir de la prière sur la guérison

Lé Haïm ! De Pessah a Shavouot, la période de fêtes que nous vivons est intimement liée aux miracles de D.ieu, à Sa proximité avec nous. Et notre relation avec Lui passe par des actes mais aussi et surtout par la prière. Il y a bien sûr les prières quotidiennes qui jalonnent notre journée, mais il y a également des moments plus intimes avec D., lorsque nous nous exprimons dans notre langue maternelle, un dialogue qui nous ouvre tous les champs possibles.

Diététique & Spiritualité Juive

Le point sur le régime « Gluten Free »

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les rayons de votre épicerie bio ou de votre supermarché se sont peu à peu enrichis de produits estampillés "sans gluten" ? Nouvelle vague alimentaire ou bien s'adressant spécifiquement à des sujets présentant une allergie à cette substance... "Pas pour moi", pensez-vous peut-être, mais avez-vous raison ? Gros plan sur ce régime qui fait de plus en plus d'adeptes.

Diététique & Spiritualité Juive

VRAI / FAUX

LE SUCRE

Diététique & Spiritualité Juive

Le sucre, histoire et Thora

Arrêtons-nous une seconde pour bénir D. de nous avoir donner la Torah, toujours d'actualité et en avance sur notre temps, dans laquelle tout se trouve pour notre bien, tout y est prévu. Rien de nouveau sous le soleil comme le dit le roi Salomon dans Kohelet, les dangers du sucre sont déjà mentionnés dans la Torah depuis très longtemps.