Fréquence Juive Magazine

Je suis une femme juive, religieuse, et je donne des cours de Torah. De nos jours, même dans le monde orthodoxe, nous voyons de plus en plus de femmes qui enseignent la Torah et partagent leur amour de la religion. Et pourtant, on me demande souvent, si en tant que femme juive et religieuse, j’ai le droit d’étudier tous les textes de la Torah qui m’intéressent? Le rôle des femmes dans la société évolue et maintenant, plus que jamais, les femmes demandent: "Quelle est ma place dans la Torah?". En l’honneur de la fête de Chavouot qui célèbre le don de la Torah, je suis heureuse de pouvoir partager ma réponse avec les lecteurs de Fréquence Juive.

« J’ai grandi dans la Torah » J’ai eu la chance de grandir dans une maison d’envoyés du Rabbi de Loubavitch avec des parents pour qui l’enseignement est une vocation. Depuis petite, j’ai pu admirer leur passion à transmettre notre belle Torah à travers des cours donnes a la fois par mon père et/ou ma mère. Très souvent, mon père et ma mère étudient ensemble pour préparer des cours ou par simple plaisir. En tant qu’envoyés du Rabbi a Grenoble et éducateurs, mes parents ont toujours suivi les conseils du Rabbi et nous ont transmis son enseignement qui est très clair sur ce sujet: à travers les générations, nous avons vu des femmes avec une grande connaissance de la Torah et cela doit continuer. Regardons les textes saints: le Talmud mentionne des femmes érudites comme Berouriah, la fille du Rabbin Chaninah ben Tradyon et épouse de Rabbi Meir Baal Haness.

Tout au long du Moyen Âge, nous trouvons d’ailleurs des témoignages de nombreuses femmes qui ont corrigé les textes de la Torah de leur mari. De manière plus récente, la famille du Admour Hazaken (premier Rabbi Habad) mit un accent particulier sur la connaissance de la Torah par les femmes et le Rabbi précédent (Rabbi Yossef Yitzchak) éduqua ses propres filles dans cet esprit. Lorsque D’ dit à Moshe de préparer les Juifs à recevoir la Torah, il lui ordonna: "Voici ce que vous allez dire à la maison de Yaakov et comment vous parlerez aux enfants d'Israël" (Chemot 19:3). Nos Sages expliquent que la "maison de Yaakov” fait référence aux femmes juives et les "enfants d'Israël" aux hommes; nos Sages en déduisent que D’ ordonna à Moshe de s'adresser d'abord aux femmes. Cet ordre implique un sens de priorité. Pour que la Torah soit perpétuée parmi le peuple juif, il faut donner la priorité aux femmes juives. Donner une telle importance aux femmes peut paraître discutable compte tenu de plusieurs attitudes traditionnelles. Cependant, ces attitudes sont dépassées et pour que la Torah soit perpétuée parmi le peuple juif, il faut que les femmes puissent étudier et apprendre. « Selon la Halacha, une femme doit étudier » Elle se doit d’apprendre toutes les lois et tous les concepts nécessaires pour observer les commandements qu'elle est obligée de respecter (Shulchan Aruch HaRav, Hilchos Talmud Torah 1:14). Une femme est aussi obligée d'accomplir le commandement qui nous a été donné de “connaître D’ “, de l'aimer, de le craindre, etc.

Pour que la Torah soit perpétuée parmi le peuple juif, il faut donner la priorité aux femmes juives.




L’accomplissement de ces commandements dépend de la connaissance des concepts spirituels associés à cette Mitsvah et donc, l'étude de la dimension intérieure de la Torah est nécessaire pour atteindre cette connaissance. Pnimiyus HaTorah, la dimension mystique de la Torah (dont la Hassidout/Kabalah), fait partie des sujets qu’une femme se doit donc de connaître. « La place de la femme dans la société a évolué » Les dernières générations ont vu une augmentation d’écoles juives, d’institutions pour femmes et de cours de Torah disponibles pour toutes. Ce qui n’était pas concevable au début du siècle a heureusement évolué. A l’époque du Talmud, les femmes n'étaient pas exposées aux aspects de l'étude de la Torah qui n'étaient pas liés à l'exécution effective des commandements. Cependant, à l'heure actuelle, l’évolution de la place de la femme dans la société nécessite un changement de perspective. Les femmes exposées à la sophistication de la société contemporaine se doivent aussi d’être préparées en développant leurs processus de pensée au sein de la Torah, en étudiant non seulement les applications pratiques, mais également les objectifs de leur motivation à respecter lesdits commandements. D'après le Rabbi de Loubavitch, les femmes ont un devoir de compléter et progresser dans leur étude de la Torah. De même, les femmes se doivent d’augmenter leurs activités pour éduquer et partager leurs vastes connaissances. Comme nous le rappelle la Gemarah Sotah (11b): "Grâce au mérite des femmes justes, nos ancêtres ont été délivrés d'Égypte.



" De même, le Rabbi nous rappelle que c’est grâce au mérite des femmes juives de notre époque que nous serons délivrés de l’exil actuel. Alors mes chères amies, utilisons nos atouts et super power féminins, apprenons ensemble, réjouissons nous et partageons notre douce Torah afin de faire venir le Machiah’ et amener la paix et le bonheur dans un “monde qui sera rempli avec la connaissance de D.ieu, comme les eaux recouvrent le fond de l'océan” (Yeshayahu 11:9). Joyeuse fête de la Torah! Illustration Sarah Schenirer, fondatrice du premier réseau d'écoles juives pour filles "Bais Yaakov" (Maison de Jacob). La première école a été créée en Pologne en 1917. .

Recent Reviews

LES KOSHER BAKERIES DE LA

9.3

Aux Etats-Unis et plus précisément à Los Angeles, les boulangeries, ce n’est pas ce qui manque ! Il est évident qu’elles ne sont pas dans le style de ce que l’on connaît en France mais on se laisse vite tenté par la production locale. Donuts ou croissants, les américains sont gourmands et les français aussi. Voyons ce que l’on retrouve sur le marché…

Courrier des lecteurs

Diététique & Spiritualité Juive

Diététique & Spiritualité Juive

LES DIX COMMANDEMENTS DE LA MINCEUR

Objectif ? Perdre vos kilos en trop et retrouver une belle silhouette, tout en étant bien dans votre tête. Action.

Diététique & Spiritualité Juive

L’étude de la Torah au Féminin

Je suis une femme juive, religieuse, et je donne des cours de Torah. De nos jours, même dans le monde orthodoxe, nous voyons de plus en plus de femmes qui enseignent la Torah et partagent leur amour de la religion. Et pourtant, on me demande souvent, si en tant que femme juive et religieuse, j’ai le droit d’étudier tous les textes de la Torah qui m’intéressent? Le rôle des femmes dans la société évolue et maintenant, plus que jamais, les femmes demandent: "Quelle est ma place dans la Torah?". En l’honneur de la fête de Chavouot qui célèbre le don de la Torah, je suis heureuse de pouvoir partager ma réponse avec les lecteurs de Fréquence Juive.

Diététique & Spiritualité Juive

Comment éliminer les écarts faits durant les fêtes ?

Après l’euphorie des fêtes, le retour à la vie normale s’apparente parfois à un véritable parcours du combattant surtout lorsqu’il s’agit d’éliminer les vilains kilos si facilement gagnés en si peu de jours. Comment se sortir très vite de cet état et éviter que cette période ne vire au cauchemar ? Voici quelques conseils pratiques pour les perdre rapidement à condition que vous soyez prêts et prêtes à faire un minimum d’efforts. Pour retrouver votre équilibre alimentaire, vos priorités doivent être de manger varié, équilibré et surtout léger. Même si vous vous sentez barbouillée, essayez de garder le rythme des trois repas par jour aux mêmes heures. Avoir un apport de calories régulier dans la journée et surtout manger à sa faim à chaque repas évite les fringales.

Diététique & Spiritualité Juive

Sylvie Shalom de Gil Good vibes Celle qui rend les femmes heureuses

Diplômée dans la mode, le business et la nutrition, son profil multi-facettes nous intéresse. Mais ce qui fait toute son originalité, c’est la féminité extrême d’une blonde ashkénaze française d’origine suédoise, mariée à un juif espagnol, ayant comme principes de bases la Kabale et le Talmud. Au niveau énergie, ça donne ! Partons à la découverte d’une femme pétillante et remplie de good vibes, qui cherche juste à redonner un peu de confiance aux femmes entrepreneuses, et ça marche !

Diététique & Spiritualité Juive

Esther Héroïne éternelle

Réservée, modeste, silencieuse, humble Ces adjectifs n’évoquent probablement pas les images d’une héroïne et ne semblent pas décrire le type de personne qui risquerait sa vie pour d’autres, que ce soit un personnage public, une entité politique ou une personne de contrôle et de pouvoir. Et pourtant, ce sont les mots mêmes qui décrivent la reine Esther, une femme dont le corps, l’esprit, l’âme et les actions ont affecté la réalité et changé le monde.

Diététique & Spiritualité Juive

« Pomme, pêche, poire, abricot… »

Crus, cuits, frais, surgelés, en conserve, chauds ou froids, nous devons consommer entre 3 et 5 fruits par jour, au sein d’un repas. Comme les légumes, ce sont des aliments à haute densité nutritionnelle ; ils apportent de nombreux bénéfices, pour un volume de consommation conséquent, et un apport calorique très modeste.

Diététique & Spiritualité Juive

Le nouvel an des arbres 15 Shevat

" Ce jour là, l'homme est jugé car il est comparé à l'arbre. Par le mérite des prières de réussite qu'on adressera à D. et de la Joie qu'on manifestera ce jour là on sortira acquitté du jugement. "Sidour Yeshouat Hashem » du Rav Parienti.

Diététique & Spiritualité Juive

Tou Bichvat la fête qui donne la pêche!

Moment propice pour célébrer notre attachement à la terre d’Israël et nous rappeler que, tout comme les arbres, nous avons un devoir de nous renouveler constamment pour célébrer l'amour de donner et d'entretenir la vie… Tou bichvat.

Diététique & Spiritualité Juive

Depuis Berechit, l’Eau’ mniprésente

Depuis Bereshit, la création du monde, jusqu'au Déluge sa quasi destruction, les puits creusés par Avraham, Itshak et Yaakov, les eaux du Nil transformées en sang, la Mer Rouge qui s'ouvre, le puits de Myriam et l'épisode du rocher, l'eau joue un rôle de premier plan spirituellement et matériellement.

Diététique & Spiritualité Juive

Mayime : la source de vie

En cette veille de fête, l’état d’esprit commun qui nous anime, la régénération et la reconstruction ne sont pas un hasard. Sarah et David, des personnalités renommées de notre communauté, nous expliquent à quel point l’eau est indispensable à nos âmes juives.

Diététique & Spiritualité Juive

L’eau, pourquoi est-elle si importante ?

Indispensable à notre organisme pour ses fonctions hydratantes, l’eau apporte les minéraux et les oligoéléments essentiels pour rester en bonne forme. Sa consommation doit être régulière.

Diététique & Spiritualité Juive

Régime : une journée type

Une journée type dans le cadre d’une alimentation équilibrée

Diététique & Spiritualité Juive

Les bienfaits de manger casher

De nos jours, nous observons les liens les plus irréfutables entre la nutrition et notre santé. Explorons l'impact de notre façon de manger sur notre vie spirituelle, mais aussi les incidences positives sur notre corps.

Diététique & Spiritualité Juive

MINCIR « CASHER » ET GARDER LA FORME

- «Mange jusqu'au tiers de la capacité de ton estomac, bois également la valeur d'un tiers et laisse un tiers vide» (Traité Règle de Vie, Maïmonide sur Talmoud Guittine 70a) - La maîtrise de notre poids se trouve dans le bon dosage entre le besoin et l ‘envie. Voyons comment ce que nous mangeons peut nous aider à nous contrôler, et de ce fait, contrôler notre poids. - Notre corps a besoin d’une nutrition équilibrée pour fonctionner de manière optimale. Des vitamines et minéraux contre le stress, des fibres pour nettoyer le système digestif, des matières grasses insaturées pour l’équilibre et la qualité du corps, des omégas 3 pour la forme, des anti-oxydants pour la défense naturelle, de l’eau, de l’oxygène, et de l’exercice physique pour le maintien en vie.

Diététique & Spiritualité Juive

Spiritualité juive : Le pouvoir de la prière sur la guérison

Lé Haïm ! De Pessah a Shavouot, la période de fêtes que nous vivons est intimement liée aux miracles de D.ieu, à Sa proximité avec nous. Et notre relation avec Lui passe par des actes mais aussi et surtout par la prière. Il y a bien sûr les prières quotidiennes qui jalonnent notre journée, mais il y a également des moments plus intimes avec D., lorsque nous nous exprimons dans notre langue maternelle, un dialogue qui nous ouvre tous les champs possibles.

Diététique & Spiritualité Juive

Le point sur le régime « Gluten Free »

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les rayons de votre épicerie bio ou de votre supermarché se sont peu à peu enrichis de produits estampillés "sans gluten" ? Nouvelle vague alimentaire ou bien s'adressant spécifiquement à des sujets présentant une allergie à cette substance... "Pas pour moi", pensez-vous peut-être, mais avez-vous raison ? Gros plan sur ce régime qui fait de plus en plus d'adeptes.

Diététique & Spiritualité Juive

VRAI / FAUX

LE SUCRE

Diététique & Spiritualité Juive

Le sucre, histoire et Thora

Arrêtons-nous une seconde pour bénir D. de nous avoir donner la Torah, toujours d'actualité et en avance sur notre temps, dans laquelle tout se trouve pour notre bien, tout y est prévu. Rien de nouveau sous le soleil comme le dit le roi Salomon dans Kohelet, les dangers du sucre sont déjà mentionnés dans la Torah depuis très longtemps.

Diététique & Spiritualité Juive

LES JUIFS ET LE MANGER, UNE HISTOIRE D'AMOUR

Il est impossible de pratiquer le judaïsme religieusement ou culturellement sans nourriture. La nourriture est intrinsèque au rituel, à la vie et à la culture juive et ce, depuis la création du monde quand Adam et Eve mangèrent du fruit interdit. D’ailleurs, chaque fête juive a ses plats typiques et les mariages, siyoum, brit milah ou toute autre célébration s’accompagnent toujours d’une seoudat mitzvah (repas de grâce). Venons-en au fait, les fameux beignets de Hanoukah et/ou Latkes doivent obligatoirement être frits dans l’huile. Bonjour le régime ☺ Être Juif cela veut-il dire: manger gras? Que nous apprennent la Torah ou les Sages quand on parle d’alimentation?

Diététique & Spiritualité Juive

UNE BONNE RÉPUTATION VAUT MIEUX QU'UNE HUILE PRÉ

Ce que nous expliquent les Rav * Rabbi Nahman: Le miracle de cette huile dévoile l'honneur de D. sur terre, le grandit et en retour nous amène le Vrai Shalom, dans nos vies, dans nos cœurs et dans le corps, avec notre âme bien sûr. * Rav Parienti En allumant ses lumières, on renvoie à sa source la crainte de D. Les indécisions, les doutes et les conflits s’annulent pour laisser s’installer la paix véritable et divine. Cette lumière que nous allons allumer est, en réalité, le Or HaGanouz, la lumière que D. a caché pour les justes dans le monde futur, et dont nous bénéficions pendant les huit jours de Hanouka (www.breslev-torah.fr)