Fréquence Juive Magazine

Sur le point de vue de l’alimentation, le temps des fêtes n’est pas une période « facile » au niveau du contrôle de soi car on a souvent une fâcheuse tendance à mettre nos habitudes saines de côté. Résultat, ces jours prennent souvent l’allure d’un marathon à haut risque. Quelques astuces utiles à connaître peuvent vous éviter de commencer l’année par des lendemains difficiles. Comment garder le cap ? Tout est question d’équilibre.

1- Préservez votre temps de sommeil Premier point, la période des fêtes est une période d’intense activité pendant laquelle on jongle avec le ménage, les préparatifs et les invitations, si bien qu’on a souvent du mal à garder son rythme de vie habituel. Ce bouleversement peut avoir des répercussions sur notre métabolisme. Efforcez-vous de conserver vos habitudes de sommeil. Se coucher et se réveiller à la même heure ont pour effet de régulariser votre sommeil et de vous donner de l’énergie, bien utile pour faire face à la surcharge prévisible de votre agenda. Cela facilitera aussi la reprise de votre rythme habituel après les fêtes. 2- Relaxez-vous dès que possible Le climat ambiant a beau avoir un air de fête, cette période est souvent source de stress : peur de ne pas y arriver à temps, de ne pas accomplir tout ce que nous avions prévu de faire, etc… tant votre envie d’atteindre la perfection est important.

À force de penser à tout le monde, vous en oubliez de penser à vous et vous risquez d’arriver le soir de fête complètement lessivée. Bain chaud, activité physique, exercices de respiration, séance de yoga ou grande marche (pratique lorsqu’on est invité pendant Yom Tov ;)… Réservez-vous un peu de temps pour vous chaque jour afin de vous relaxer. Votre forme n’en sera que meilleure. 3- Pas de diète avant les fêtes Évitez de vouloir préparer trop longtemps à l’avance votre estomac aux agapes futures en vous affamant délibérément. La diète drastique à base de bouillon et de yaourts, c’est une très mauvaise idée. En fait, comme dans tout régime mal conçu, cette privation brutale a pour effet de mettre en état de survie votre organisme, de l’inciter à stocker davantage et de provoquer le fameux effet yo-yo dès que vous absorberez les premières bouchées du repas. Inutile donc de vous créer de telles frustrations. Bien évidemment, cela peut être utile de préparer par un léger régime votre organisme et votre palais au préalable, de vous mettre en bouche en quelque sorte, afin d’apprécier à leur juste niveau les mets délicieux que vous vous allez déguster. En prévision des excès que vous ferez immanquablement, vous pouvez commencer quelques jours auparavant à réduire votre consommation de sucre sous toutes ses formes. Et gardez à l'esprit que "faible teneur en sucre" ne signifie pas forcément "à faible teneur en calories". La modération est toujours essentielle à l’équilibre alimentaire. 4- Mangez équilibré et bien avant Pour vous préparer au mieux à ces repas festifs, l’idéal est d’adopter un régime équilibré 15 jours avant le début des fêtes en redonnant une place prépondérante aux légumes et aux fruits qui apportent de l’eau, des fibres, des vitamines et des minéraux. L'important, c'est de mettre nos fonctions digestives au repos pendant un ou deux jours au cours des deux semaines qui précèdent la date fatidique. Faites une cure de légumes cuits à la vapeur, des poissons maigres (blancs de préférence) et de fruits de saison comme l’ananas : fruit digeste grâce à sa fameuse enzyme, la bromaline, qui détruit les graisses et active la digestion. N’oubliez pas que les légumes agissent en tant qu’antioxydants protecteurs qui soutiennent naturellement l'organisme lorsque celui-ci doit utiliser les acides gras essentiels. Mieux vaut plutôt miser une alimentation de saison et équilibrée. « Pas facile de suivre ces bons principes le soir du seder de Roch Hachana, ou lors d’un des repas sous la Soucca. Pourtant, on peut conjuguer plaisir et modération. » 5- Évitez de vous jeter sur l’apéritif Pour éviter cela, on conseille de prendre une collation pauvre en glucides avant le repas pour stabiliser votre taux de sucre sanguin. L’idéal est de prendre cet en-cas 30 minutes avant votre arrivée. Nous suggérons de prendre des fruits secs comme les amandes ou les noix qui dans leur coquille sont traditionnelles à cette période de l'année. De plus, comme il faut du temps à les craquer, vous n'en mangerez probablement pas beaucoup. De cette façon, vous n’arriverez pas le ventre vide et aurez moins tendance à céder aux tentations. Pendant l’apéritif, tenez-vous soigneusement loin du buffet pour éviter de voir réduits à néant tous vos efforts diététiques avec des chips et des cacahuètes. Gardez votre appétit pour apprécier le repas à sa juste saveur. 6- Au moment des repas : gare aux excès Évitez de prendre la nourriture directement dans les bols car vos portions risquent d’être en conséquence. Si vous ne mettez pas vos choix dans une assiette, vous n'aurez aucune idée de la quantité de nourriture que vous êtes en train de manger. Là-aussi, privilégiez les salades de légumes et de fruits et fuyez les petits fours, canapés ou autre amuse-bouche.

Voici à quoi pourrait ressembler votre assiette : ½ de légumes et/ou fruits (crudités, légumes rôtis, etc.) ¼ de protéines maigres (poulet, saumon, etc.) ¼ de produits céréaliers (pain, pâtes, riz, purée de pommes de terre, etc.).




Des noms savoureux pour des pièges à calories. Ils sont petits et pourtant, mine de rien, ils sont très gras. Dans certaines familles, les repas de fêtes se présentent sous forme de buffet. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à mélanger aliments salés et carnés en même temps. Vous serez ennuyés par ce goût plus rapidement et finirez par vous sentir pleine et rassasiée tout en mangeant moins de calories. 7- Mangez lentement Réglez le rythme de vos bouchées sur celui de la personne qui mange le plus lentement à table. Une étude a montré que les gens peuvent manger 50% de nourriture en plus lorsqu'ils dînent avec des amis. Cela explique pourquoi pendant les fêtes, vous pouvez manger plus de nourriture que lors de n’importe quel autre jour. Sympa non ? Le problème est que cet effet d’entraînement peut aussi jouer si vos amis mangent ou boivent de façon excessive. Dans ce cas-là, la parade, c’est de boire quelques gorgées d’eau entre chaque bouchée pour vous obliger à ralentir. Si c’est vous qui recevez, vous pouvez adapter votre menu pour qu’il soit le moins gras possible en privilégiant les plats à base de poisson ou de volailles. Vous pouvez aussi limiter votre consommation personnelle de farce ou de sauce. Mieux encore, préférez un filet de citron. Ce qui est bien aussi, c’est d’associer aux plats un peu riches des aliments plus légers, par exemple : un bœuf bourguignon accompagné d’une salade de saison, mâche ou endives. 8- Buvez régulièrement Autres astuces concernant la boisson. Pour vous aider à supporter le stress des longues journées, on conseille de boire du thé tout au long de la journée. Pour celles qui ont des fringales de sucre, le thé à la menthe peut être un bon palliatif. Quant à l’eau, elle vous permet d’ajouter du volume et du poids à votre repas. Boire de l’eau est conseillé pour son effet de satiété car en fait les signaux de faim ou de soif envoyés au cerveau sont identiques. Pour bien s’hydrater, on conseille de boire 6 à 8 verres par jour (1 à 1,5 l environ). C’est un coupe-faim naturel en quelque sorte (et sans aucun apport calorique!) à ne pas négliger. Si vous optez pour l’eau gazéifiée, ce sera encore plus efficace pour contrôler votre appétit mais attention aux risques de ballonnements. Petits conseils ce soir-là : ayez toujours à portée de main un verre d’eau et n’hésitez pas à vous resservir. 9- Alcool & sodas, avec modération Pour beaucoup, pas de vraies fêtes sans alcool. D’accord, mais attention. N’oubliez pas que l’alcool est une source de calories. Une bière de 33 cl apporte 150 calories. Un verre de vin de 10 cl apporte 85 calories. Avec les cocktails, c’est encore pire : une “Anisette” = 320 calories qu’il faudra bien stocker quelque part. Ou-la-la ! L'alcool contient en lui-même des calories et n’oubliez pas que plus le taux d'alcool est élevé, plus il y a de calories. De plus, bien que la plupart des alcools ne contiennent aucune matière grasse, leurs calories tendent à être stockées dans l'abdomen. Optez donc pour les alcools à faibles calories comme le vin ou le champagne (ça tombe bien, vous adorez) toujours avec modération. Petits conseils : buvez de l’eau entre vos cocktails, cela vous évitera d’avoir la gueule de bois le lendemain matin, et si vous êtes buveur, choisissez plutôt un verre long et mince. C’est ce que recommande une étude qui a montré que les gens ont tendance à boire davantage lorsqu’ils utilisent des verres courts et épais. Évitez aussi de boire à jeun car cela augmente les risques de grignotage, choisissez des verres de couleur pour mieux visualiser la quantité que vous absorbez. Et n’oubliez pas que les soirées un peu trop arrosées génèrent souvent des envies de nourriture bien grasses et caloriques. Que celles qui pensent trouver une échappatoire avec les sodas déchantent aussi vite. Source importante de calories vides, ils nous font prendre aussi du poids et ne calment pas notre appétit.

Si vous avez envie de sucré, prenez quelque chose à mâcher plutôt qu’à boire. On l’aura compris les sodas sont à fuir. 10 - Une fois le repas terminé : les desserts Ne vous attardez pas à table, cela évitera les tentations. Quant aux desserts, difficile de résister quand les occasions se multiplient. En manger de temps en temps, pourquoi pas ? C’est raisonnable et bon pour le moral. Comme la période s’y prête, c’est le moment de redécouvrir les vertus de la générosité et du partage. Faites-en profiter votre entourage, vos collègues. Un beau geste dont votre silhouette vous remerciera. Article extrait du magazine « Savoir Maigrir », adapté au magazine « Fréquence Juive ». .

Recent Reviews

LES 5 SECRETS POUR UNE INTÉGRATION RÉUSSIE

9.3

Déjà installés depuis plusieurs, voire des années, à Los Angeles, de nombreux français y résident et nous témoignent de leur expérience, mais les « American dreamers » ne connaissent pas forcément l’envers du décor. Diane, avocate exerçant le droit en immigration, nous éclaire sur les vices, les erreurs à ne pas faire et les bons chemins à emprunter.

Courrier des lecteurs

Diététique & Spiritualité Juive

Diététique & Spiritualité Juive

10 ASTUCES POUR GARDER LA LIGNE PENDANT LES FÊTES

Sur le point de vue de l’alimentation, le temps des fêtes n’est pas une période « facile » au niveau du contrôle de soi car on a souvent une fâcheuse tendance à mettre nos habitudes saines de côté. Résultat, ces jours prennent souvent l’allure d’un marathon à haut risque. Quelques astuces utiles à connaître peuvent vous éviter de commencer l’année par des lendemains difficiles. Comment garder le cap ? Tout est question d’équilibre.

Diététique & Spiritualité Juive

COMMENT VIVRE LES 3 SEMAINES DE DEUIL AVEC OPTIMISME?

@Sarah Perets Nous rentrons bientôt dans une période triste du calendrier juif: les fameuses 3 semaines. Ces 21 jours de “tristesse” commencent et se terminent respectivement avec les jeunes du 17 Tamouz et de Ticha Beav.

Diététique & Spiritualité Juive

MINCIR SANS S'AFFAMER

Mincir sans pour autant s'affamer, ni déprimer ? Maigrir sans compter les calories ? Pour beaucoup, cela reste un rêve inaccessible, une parfaite utopie. Et pourtant, la recherche du plaisir reste le maître mot d’un régime réussi. Mieux vaut perdre du poids très lentement et sans difficulté que rapidement et en souffrant. Mais perte de poids ne signifie pas forcément perte du plaisir, à condition d’accepter d’oublier un grand nombre de nos habitudes de vie.

Diététique & Spiritualité Juive

SCHOOL LUNCHES "IN ENGLISH"

School Lunches can become a little boring at times to make for kids. Day by day we take a peek in the fridge and pantry and try to decide what to put into their lunch box that they might actually eat.

Diététique & Spiritualité Juive

LES DIX COMMANDEMENTS DE LA MINCEUR

Objectif ? Perdre vos kilos en trop et retrouver une belle silhouette, tout en étant bien dans votre tête. Action.

Diététique & Spiritualité Juive

L’étude de la Torah au Féminin

Je suis une femme juive, religieuse, et je donne des cours de Torah. De nos jours, même dans le monde orthodoxe, nous voyons de plus en plus de femmes qui enseignent la Torah et partagent leur amour de la religion. Et pourtant, on me demande souvent, si en tant que femme juive et religieuse, j’ai le droit d’étudier tous les textes de la Torah qui m’intéressent? Le rôle des femmes dans la société évolue et maintenant, plus que jamais, les femmes demandent: "Quelle est ma place dans la Torah?". En l’honneur de la fête de Chavouot qui célèbre le don de la Torah, je suis heureuse de pouvoir partager ma réponse avec les lecteurs de Fréquence Juive.

Diététique & Spiritualité Juive

Comment éliminer les écarts faits durant les fêtes ?

Après l’euphorie des fêtes, le retour à la vie normale s’apparente parfois à un véritable parcours du combattant surtout lorsqu’il s’agit d’éliminer les vilains kilos si facilement gagnés en si peu de jours. Comment se sortir très vite de cet état et éviter que cette période ne vire au cauchemar ? Voici quelques conseils pratiques pour les perdre rapidement à condition que vous soyez prêts et prêtes à faire un minimum d’efforts. Pour retrouver votre équilibre alimentaire, vos priorités doivent être de manger varié, équilibré et surtout léger. Même si vous vous sentez barbouillée, essayez de garder le rythme des trois repas par jour aux mêmes heures. Avoir un apport de calories régulier dans la journée et surtout manger à sa faim à chaque repas évite les fringales.

Diététique & Spiritualité Juive

Sylvie Shalom de Gil Good vibes Celle qui rend les femmes heureuses

Diplômée dans la mode, le business et la nutrition, son profil multi-facettes nous intéresse. Mais ce qui fait toute son originalité, c’est la féminité extrême d’une blonde ashkénaze française d’origine suédoise, mariée à un juif espagnol, ayant comme principes de bases la Kabale et le Talmud. Au niveau énergie, ça donne ! Partons à la découverte d’une femme pétillante et remplie de good vibes, qui cherche juste à redonner un peu de confiance aux femmes entrepreneuses, et ça marche !

Diététique & Spiritualité Juive

Esther Héroïne éternelle

Réservée, modeste, silencieuse, humble Ces adjectifs n’évoquent probablement pas les images d’une héroïne et ne semblent pas décrire le type de personne qui risquerait sa vie pour d’autres, que ce soit un personnage public, une entité politique ou une personne de contrôle et de pouvoir. Et pourtant, ce sont les mots mêmes qui décrivent la reine Esther, une femme dont le corps, l’esprit, l’âme et les actions ont affecté la réalité et changé le monde.

Diététique & Spiritualité Juive

« Pomme, pêche, poire, abricot… »

Crus, cuits, frais, surgelés, en conserve, chauds ou froids, nous devons consommer entre 3 et 5 fruits par jour, au sein d’un repas. Comme les légumes, ce sont des aliments à haute densité nutritionnelle ; ils apportent de nombreux bénéfices, pour un volume de consommation conséquent, et un apport calorique très modeste.

Diététique & Spiritualité Juive

Le nouvel an des arbres 15 Shevat

" Ce jour là, l'homme est jugé car il est comparé à l'arbre. Par le mérite des prières de réussite qu'on adressera à D. et de la Joie qu'on manifestera ce jour là on sortira acquitté du jugement. "Sidour Yeshouat Hashem » du Rav Parienti.

Diététique & Spiritualité Juive

Tou Bichvat la fête qui donne la pêche!

Moment propice pour célébrer notre attachement à la terre d’Israël et nous rappeler que, tout comme les arbres, nous avons un devoir de nous renouveler constamment pour célébrer l'amour de donner et d'entretenir la vie… Tou bichvat.

Diététique & Spiritualité Juive

Depuis Berechit, l’Eau’ mniprésente

Depuis Bereshit, la création du monde, jusqu'au Déluge sa quasi destruction, les puits creusés par Avraham, Itshak et Yaakov, les eaux du Nil transformées en sang, la Mer Rouge qui s'ouvre, le puits de Myriam et l'épisode du rocher, l'eau joue un rôle de premier plan spirituellement et matériellement.

Diététique & Spiritualité Juive

Mayime : la source de vie

En cette veille de fête, l’état d’esprit commun qui nous anime, la régénération et la reconstruction ne sont pas un hasard. Sarah et David, des personnalités renommées de notre communauté, nous expliquent à quel point l’eau est indispensable à nos âmes juives.

Diététique & Spiritualité Juive

L’eau, pourquoi est-elle si importante ?

Indispensable à notre organisme pour ses fonctions hydratantes, l’eau apporte les minéraux et les oligoéléments essentiels pour rester en bonne forme. Sa consommation doit être régulière.

Diététique & Spiritualité Juive

Régime : une journée type

Une journée type dans le cadre d’une alimentation équilibrée

Diététique & Spiritualité Juive

Les bienfaits de manger casher

De nos jours, nous observons les liens les plus irréfutables entre la nutrition et notre santé. Explorons l'impact de notre façon de manger sur notre vie spirituelle, mais aussi les incidences positives sur notre corps.

Diététique & Spiritualité Juive

MINCIR « CASHER » ET GARDER LA FORME

- «Mange jusqu'au tiers de la capacité de ton estomac, bois également la valeur d'un tiers et laisse un tiers vide» (Traité Règle de Vie, Maïmonide sur Talmoud Guittine 70a) - La maîtrise de notre poids se trouve dans le bon dosage entre le besoin et l ‘envie. Voyons comment ce que nous mangeons peut nous aider à nous contrôler, et de ce fait, contrôler notre poids. - Notre corps a besoin d’une nutrition équilibrée pour fonctionner de manière optimale. Des vitamines et minéraux contre le stress, des fibres pour nettoyer le système digestif, des matières grasses insaturées pour l’équilibre et la qualité du corps, des omégas 3 pour la forme, des anti-oxydants pour la défense naturelle, de l’eau, de l’oxygène, et de l’exercice physique pour le maintien en vie.

Diététique & Spiritualité Juive

Spiritualité juive : Le pouvoir de la prière sur la guérison

Lé Haïm ! De Pessah a Shavouot, la période de fêtes que nous vivons est intimement liée aux miracles de D.ieu, à Sa proximité avec nous. Et notre relation avec Lui passe par des actes mais aussi et surtout par la prière. Il y a bien sûr les prières quotidiennes qui jalonnent notre journée, mais il y a également des moments plus intimes avec D., lorsque nous nous exprimons dans notre langue maternelle, un dialogue qui nous ouvre tous les champs possibles.

Diététique & Spiritualité Juive

Le point sur le régime « Gluten Free »

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les rayons de votre épicerie bio ou de votre supermarché se sont peu à peu enrichis de produits estampillés "sans gluten" ? Nouvelle vague alimentaire ou bien s'adressant spécifiquement à des sujets présentant une allergie à cette substance... "Pas pour moi", pensez-vous peut-être, mais avez-vous raison ? Gros plan sur ce régime qui fait de plus en plus d'adeptes.