Fréquence Juive Magazine

Jeune maman originaire du Maroc, Rachel nous fait part de son histoire personnelle et des relations qu’elle a avec ses clients. Les couples qui traversent des crises sont souvent forcés de prendre des décisions importantes. Rachel Bohbot explique qu'il faut toujours, tant que possible, chercher à recoller les morceaux et éviter les divorces, mais dans le cas ou cela n'est pas possible, grâce à Rachel, le divorce se passe toujours bien et il n’est pas question de dire le contraire.

Du Maroc à la Californie « Ayant déménagé de Marrakech dans les années 60, alors que je n’étais qu’un bébé, mes parents m’ont inscris dans une école juive, je ne parlais ni l’anglais, ni l’hébreu. Nous sommes partis très vite alors que mon père, très ami avec le roi du Maroc, était encore très engagé dans sa communauté. Je comprends un peu l’arabe mais je parle mieux l’anglais que le français.» Diplômée de droit et médecine à l’université du Massachussetts, elle se marie, a une petite fille et connaît, par la suite, la démence d’un divorce mal passé. Elle réalise à quel point une séparation peut parfois rendre inhumain son conjoint. C’est là qu’elle se retrouve seule face à la Cour Suprême, comprends les lois et décide de partir travailler dans le Connecticut. Mais les hivers froids la poussent jusqu’en Californie, là où est né Shapiro Mediation.

« Au début, je n’avais pas de bureaux et j’utilisais des pièces du Palais de Justice. » Des prix raisonnables et des clients « famous » Pour travailler et suivre ses clients, Rachel a juste besoin d’un ordinateur, d’un téléphone et d’une salle de conférences qu’elle loue pour faire ses rendez-vous.

Parfois, elle se déplace même dans les maisons de stars connues à Beverly Hills, dans le but de préserver leur anonymat. « Je n’ai pas de loyer à payer tous les mois. Grâce à ça, je charge moins mes clients » (Prix moyen d’un divorce = $ 5500) Sa devise est la suivante : « Save the money, it’s a shame to pay more ! » La pression des avocats sur les couples qui divorcent est parfois honteuse.



Pour Rachel, le divorce n’est pas censé nous faire perdre tout notre argent. Le partage des biens doit se faire 50/50, c’est écrit par la loi. Si personne n’est là pour vous le dire, c’est perdu ! « Dans la loi comme dans la Thora, tout est déjà écrit et décidé » Aujourd’hui, Rachel est mère de 4 jeunes filles dont elle est fière, elle cuisine du poisson à la marocaine dans sa cuisine, à Beverly Hills, et aide les gens à s’entendre malgré ce moment difficile. Rachel Shapiro-Bohbot, JD MEDIATION DIVORCE www.shapiromediation.com +1 (310) 707 1837 .

Courrier des lecteurs

Actu Feuj

Actu Feuj

WESLEY FELLOUS

Le roi du POP ART

Actu Feuj

Deborah Amar

La grande bloggeuse des feujs sur Facebook

Actu Feuj

4-2 pour la France

la France a remporté la Coupe du monde de football 2018 contre la Croatie!!!

Actu Feuj

l’HOLOPORTATION de Microsoft

Voyager dans l’espace et dans le temps…on y vient...

Actu Feuj

Glenn Beck

Un journaliste fervent ami d’Israël et du peuple juif

Actu Feuj

PulseNmore

l’application israélienne qui permet de réaliser des échographies à domicile

Actu Feuj

Chute d’une pierre du Kotel dans la section de prière égalitaire

Le 23 juillet 2018, peu après la fin du jeune de Tisha Be’av, une pierre de plus de 100 kilos s’est écrasée, comme propulsée du mur réformiste, à quelques mètres d’une femme.

Actu Feuj

LES BRÈVES

Découvrez les informations juives du monde.

Actu Feuj

Le New York Times vante la bkaïla tunisienne

Le fameux plat « tune » ne fait pas messe basse.

Actu Feuj

Marseille : les paniers de Shabbat pour les défavorisés

Dans la cité phocéenne, plus de 8000 juifs sont dans une situation de précarité.

Actu Feuj

Officiel

Le meilleur couscous du monde est tunisien

Actu Feuj

Le Consul général de France à Miami

...adresse ses vœux à la communauté juive de Floride

Actu Feuj

Standing ovation à :

Scarlett Johansson

Actu Feuj

Los Angeles

1ère Britmila au centre communautaire

Actu Feuj

Emmanuel Macron honore les juifs de France

À quelques jours de Rosh Hachana, plus de 1000 personnes étaient réunies à la synagogue de la Victoire. Invité par notre Président Joël Mergui et Grand Rabbin de France Haïm Korsia, Emmanuel Macron est venu présenté ses vœux de bonne année à toute la communauté juive de France.